Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les neuronopathies sensitives dysimmunes : enjeux diagnostiques et thérapeutiques - 24/09/21

Dysimmune sensory neuropathies: Diagnostic and therapeutic issues

Doi : 10.1016/j.banm.2021.05.017 
J.-C. Antoine
 Service de Neurologie et Centre de Référence Maladies Neuromusculaires Rares, European Reference Center, Centre Hospitalo-Universitaire de Saint-Étienne, Institut NeuroMyoGène-Laboratoire Synatac-Université Lyon-Saint-Étienne, 42055 Saint-Étienne, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les neuronopathies ou ganglionopathies sensitives (NNS) sont des affections rares provoquant la destruction des neurones sensitifs dans le ganglion rachidien postérieur responsable d’un handicap sévère du fait de l’ataxie et des douleurs qui en résulte. Elles dépendent de causes diverses, toxiques, virales, génétiques ou dysimmunitaires mais près de la moitié des cas demeurent idiopathiques. Les formes dysimmunes qui pourraient représenter la moitié des NNS sont paranéoplasiques, associées à une maladie autoimmune systémique comme le syndrome de Sjögren ou isolées. L’immunité cellulaire T semble être l’effecteur principal de la réponse immune. Elles sont potentiellement traitables mais l’enjeu est de les diagnostiquer tôt car la fenêtre thérapeutique avant la mort neuronale est étroite. La disposition de biomarqueurs permettant de les identifier est donc cruciale. Les anticorps onconeuronaux tels l’anticorps anti-Hu hautement spécifique des formes paranéoplasiques en est le prototype. L’utilisation de méthodes de protéomique a permis récemment d’identifier les anticorps anti-FGFR3 et anti-AGO comme étant des biomarqueurs de SNN non-paranéoplasiques potentiellement dysimmunes. Ils sont isolés dans deux tiers des cas. D’autres sont sans doute à découvrir. Ces anticorps ouvrent la porte à de futurs essais cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Sensory neuronopathies or ganglionopathies (SNN) are rare diseases inducing the destruction of sensory neurons in the dorsal root ganglia and resulting in severely disabling ataxia and pain. They involve toxic, viral, genetic or dysimmune processes, but almost half of the cases remain idiopathic. Dysimmune SNN, which could represent half of the cases, include paraneoplastic SNN, SNN associated with systemic autoimmune diseases such as Sjögren syndrome or isolated cases. Cytotoxic T-cells are probably the main effectors of the immune response. As potentially treatable, these disorders are important to identify. The main issue is to obtain an early diagnosis since the therapeutic window before neuronal death is narrow. The availability of diagnostic biomarkers is thus crucial. Onconeural antibodies such as the anti-Hu antibody highly specific for paraneoplastic SNN are typically what we need. Recent advance using proteomic methods allowed the identification of anti-FGFR3 and anti-AGO antibodies as biomarkers of potentially dysimmune non-paraneoplastic SNN. In two third of the cases they were the only indicators of an associated autoimmune process. Other antibodies are probably to discover. They open the way to the development of clinical trials in dysimmune SNN.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuropathies sensitives, Neuronopathies sensitives, Ganglionopathies sensitives, Anticorps, FGFR3, Protéine argonaute, AGO, Autoimmunité, Syndromes neurologiques paranéoplasiques, Syndrome de Sjögren


Plan


 Séance du 25 mai 2021.


© 2021  l'Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 205 - N° 8

P. 937-945 - octobre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Physiopathologie et classification des neuropathies inflammatoires
  • A. Créange
| Article suivant Article suivant
  • Les nouveaux anticorps dans les neuropathies inflammatoires
  • E. Delmont

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.