Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le signalement de violences uniquement conjugales aux urgences du CHU d’Amiens ou pré-plainte. À propos de 12 cas - 24/09/21

The reporting of domestic violence to the emergency room of the Amiens University hospital or pre-complaint. About 12 cases

Doi : 10.1016/j.banm.2021.07.002 
O. Jarde , E. Tredez, F. Van Maris, C. Manaouil
 Service de médecine légale et sociale, UMJ, CHU Amiens-Picardie, 1, rond point du Pr Cabrol, 80000 Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Afin de mieux accompagner les victimes de violences conjugales, un nouveau protocole original et innovant a été mis en place en juillet 2020 pour qu’elles bénéficient à la fois d’une prise en charge médicale, sociale et judiciaire dès leur passage aux Urgences du CHU d’Amiens. L’objectif de cette étude est donc de faire un état des lieux de cette nouvelle prise en charge.

Méthodes

Toutes les bénéficiaires de ce protocole ont été inclus sur la durée de juillet 2020 au 1er avril 2021.

Résultats

Douze victimes exclusivement féminines dont l’âge moyen est de 33,8 ans (19–47 ans) l’ont utilisé. Parmi les trois victimes qui avaient des enfants (25 %), une seule précisait qu’eux aussi étaient victimes (8,3 %). Trois victimes (25 %) étaient enceintes, état connu de leur agresseur. Toutes rapportaient des coups directs (coups de poings ou de pieds, étranglements, gifles ou cheveux tirés), une seule (8,3 %) l’utilisation d’une arme blanche. Cinq d’entre elles évoquaient des violences verbales associées (41,6 %). On retrouvait des ecchymoses chez 10 victimes et un retentissement psychologique chez 7 d’entre elles (58,3 %). Le nombre de jours d’ITT variait de 1 à 3jours. Dix victimes évoquaient des violences antérieures et/ou répétées. Pour deux d’entre elles, il existait un dépôt de plainte antérieure (15,4 %). Pour deux victimes il n’y a pas eu de suite à ce dispositif (16, 6 %).

Conclusion

Cette étude montre le réel intérêt de ce nouveau protocole car pour près de 80 % des victimes, il y a eu une prise en charge judiciaire et une protection des victimes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In order to better support victims of domestic violence, a new original and innovative protocol was implemented in July 2020 so that they benefit from medical, social and legal care as soon as they arrive in the Emergency Department of the University Hospital of Amiens. The objective of this study is therefore to assess this new care.

Methods

All the beneficiaries of this protocol were included over the period from July 2020 to April 1, 2021.

Results

Twelve exclusively female victims with an average age of 33.8 years (19–47 years) used the protocol. Of the three victims who had children (25%), only one specified that they too were victims (8.3%). Three victims (25%) were pregnant, a condition known to their assailant. All victims reported direct hits (punches or kicks, strangulation, slaps or pulled hair), only one (8.3%) the use of a bladed weapon. Five of them mentioned associated verbal violence (41.6%). Bruising was found in 10 victims and psychological repercussions in 7 of them (58.3%). The number of ITT days varied between 1 and 3 days. Ten victims spoke of previous and/or repeated violence. For two of them, there was a previous complaint (15.4%). For two victims there was no follow-up to this procedure (16.6%).

Conclusions

This study shows the real interest of this new protocol because for nearly 80% of the victims, there was a judicial handling and a protection of the victims.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Violences conjugales, Protocole, Urgences

Keywords : Domestic violence, Protocol, Emergency


Plan


 Séance du 18 mai 2021.


© 2021  l'Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 205 - N° 8

P. 976-980 - octobre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La résistible ascension des femmes : revue de littérature sur la féminisation des métiers à dominance masculine
  • D. Dulong
| Article suivant Article suivant
  • Adaptation de l’organisation des soins d’une maternité de type 3 durant l’épidémie due à la COVID-19
  • J.-M. Hascoët

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.