Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Animaux aquatiques dangereux et toxicologie marine - 27/09/21

[16-078-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7856(21)88502-5 
L. de Haro
 Centre antipoison et de toxicovigilance, Hôpital Sainte-Marguerite, 274, boulevard de Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 18
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'homme est un animal terrestre qui reste un étranger en milieu aquatique où la lutte pour la survie est féroce. De nombreuses espèces marines ou dulçaquicoles sont puissamment armées physiquement, mais aussi chimiquement. Les fonctions venimeuse et/ou vénéneuse sont tout particulièrement développées dans les biotopes aquatiques. Un être humain peut ainsi être victime d'envenimations (pénétration intratissulaire de venin via un organe vulnérant) ou d'intoxication (ingestion de fruits de mer contaminés par des toxines). Les connaissances sur la toxicologie marine ont beaucoup augmenté au cours des dernières décennies et l'on distingue désormais de nombreux syndromes en toxicologie marine dont beaucoup ne sont décrits qu'en milieu tropical. Les praticiens de métropoles peuvent cependant être confrontés à ces pathologies pour plusieurs raisons : désormais, les produits de la mer sont distribués dans le monde entier ; l'Outremer français est directement concerné ; les touristes de retour en France métropolitaine peuvent avoir été victimes de ces accidents pendant leurs vacances ; le réchauffement climatique permet l'installation de nouvelles espèces parfois toxiques sur notre littoral. Enfin, le risque d'accumulation de toxines émergentes dans les bivalves est un sujet d'actualité épineux qui peut, dans un futur proche, mettre en péril la conchyliculture dans plusieurs régions du monde, dont l'Europe. Nous proposons une synthèse des connaissances actuelles sur les organismes aquatiques dangereux permettant aux médecins néophytes de mieux comprendre la complexité de ce sujet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Toxicologie marine, Poissons, Cnidaires, Envenimation, Ichthyosarcotoxisme, Ciguatera


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Animaux venimeux terrestres
  • L. de Haro
| Article suivant Article suivant
  • Infections et toxi-infections d'origine alimentaire et hydrique. Orientation diagnostique et conduite à tenir
  • D. Malvy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.