Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Immunothérapie en urologie : principes et indications - 11/10/21

[18-097-A-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0953(21)42400-3 
C. Dumont a, b, , T. Lambert a, b, H. Gauthier a, A. Masson-Lecomte b, c, S. Culine a, b
a Service d'oncologie médicale, Hôpital Saint-Louis (AP-HP), 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 
b UFR de médecine, Université de Paris, 10, avenue de Verdun, 75010 Paris, France 
c Service d'urologie, Hôpital Saint-Louis (AP-HP), 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'immunothérapie prend une place centrale dans le traitement des cancers urologiques avec le développement des inhibiteurs des points de contrôle (checkpoints) immunitaires programmed cell death protein 1/programmed death ligand 1 (PD-1/PD-L1) et cytotoxic t-lymphocyte associated protein 4 (CTLA-4), avec des indications de plus en plus nombreuses et précises. Dans le traitement de première ligne des carcinomes rénaux à cellules claires métastatiques, 1 décennie après que les antiangiogéniques aient supplanté les cytokines, l'immunothérapie est redevenue incontournable sous la forme de combinaisons d'anti-PD-1 avec des antiangiogéniques (tous les patients) ou avec des anti-CTLA-4 (patients de pronostic intermédiaire à défavorable selon les critères de l'International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium [IDMC]). Dans les carcinomes urothéliaux métastatiques, les anti-PD-L1 sont désormais un standard après chimiothérapie, en entretien dans les maladies contrôlées comme en deuxième ligne en cas de progression. L'utilisation plus précoce des inhibiteurs de checkpoints dans la maladie urothéliale fait l'objet de nombreuses études de phase III en première ligne métastatique (seuls ou en combinaison avec la chimiothérapie), en traitement néoadjuvant et/ou adjuvant au stade localisé infiltrant le muscle vésical (TVIM), et en association au bacille de Calmette et Guérin (BCG) dans les tumeurs n'infiltrant pas le muscle vésical (TVNIM) à haut risque. Enfin, bien que le bénéfice des anti-CTLA-4 dans les cancers de la prostate métastatiques résistant à la castration ne semble concerner qu'une minorité de patients, le démembrement moléculaire de cette pathologie révèle aujourd'hui des sous-groupes potentiellement sensibles à l'immunothérapie comme les tumeurs présentant une instabilité microsatellitaire ou une inactivation de cyclin dependent kinase 12 (CDK12), pour lesquels des stratégies d'immunothérapie demandent encore à être validées prospectivement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Carcinome rénal à cellules claires, Carcinome urothélial, Cancer de la prostate, Inhibiteurs de checkpoints immunitaires, PD-1, PD-L1, CTLA-4


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cancers du rein chez le dialysé et le transplanté
  • Y. Neuzillet, G. Ploussard
| Article suivant Article suivant
  • Tumeur de la voie excrétrice supérieure
  • L. Lenfant, M. Rouprêt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.