Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Depression and anxiety in patients with diabetes in a Moroccan region - 13/10/21

La dépression et l’anxiété chez les patients diabétiques dans une région Marocaine

Doi : 10.1016/j.encep.2021.06.014 
S. Benmaamar a, , N. Lazar b, I. El Harch a, M. Maiouak a, N. Qarmiche a, N. Otmani a, H. Salhi b, N. Tachfouti a, H. El Ouahabi b, S. El Fakir a
a Department of Epidemiology and Public Health, Faculty of Medicine and pharmacy of Fez, Sidi Mohamed Ben Abdellah University, Fez, Morocco 
b Department of Endocrinology, Hassan II University Hospital of Fez, Fez, Morocco 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 13 October 2021

Abstract

Aims

To estimate prevalence of anxiety and depression in patients with diabetes mellitus and identify their determinants.

Methods

A cross-sectional study was conducted at Hassan II University-Hospital of Fes in 2019–2020. Anxiety and depression were measured by using the Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS). Multivariate analysis by logistic regression was used to determine factors associated with depression and anxiety, adjusting for confounding factors. All statistical analyses were conducted using EPIINFO7.

Results

A total of 243 diabetics were included in the study. The average age of the participants was 48.07±14.25 years, 58% were females and 72% were diagnosed with diabetes type II. The prevalence of depressive symptoms and anxiety symptoms was (18, 1%, CI95%=(13–23)) and (29.6%, CI95%=(24–35)), respectively. The prevalence of depression and anxiety was higher among women than man and increases with increasing duration of the disease. In multivariate analysis, illiterates (OR=3.19, CI95%=(1.46–6.98)), those with depression (OR=3.61, CI95%=(1.78–7.32)), and type 1 diabetics (OR=3.22, CI95%=(1.44–7.21)) are a higher risk of developing anxiety. Depression was associated with older age (OR=2, 65, CI95%=(1, 14–6, 14)), use of insulin (OR=3.77 CI95%=(1.50–9.44)) and anxiety symptoms (OR=4, 27, CI95%=(2, 05–8, 91)).

Conclusion

High prevalence of depressive and anxiety symptoms in diabetics suggests consideration of psychological aspect in implementation of diabetes managing program.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

La dépression et l’anxiété sont des complications psychiatriques courantes chez les patients diabétiques. Cependant, les données sur la prévalence de la dépression, de l’anxiété et leurs facteurs associés chez les diabétiques marocains sont rares. L’objectif de la présente étude est d’estimer la prévalence de la dépression et de l’anxiété chez les patients diabétiques et identifier leurs déterminants.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude transversale menée en 2019–2020 au service d’endocrinologie au Chu Hassan II de Fès. Le recueil des données a été réalisé à l’aide d’un questionnaire anonyme comportant: les données sociodémographiques, socioéconomiques, cliniques et thérapeutiques. Le diagnostic de la dépression et l’anxiété a été basé sur le score Hospital Anxiety and Depression scale (HAD). La régression logistique a été utilisée pour déterminer les facteurs associés à la dépression et à l’anxiété en ajustant sur les facteurs de confusion. La saisie des données a été réalisée sur Excel 2013 et l’analyse avec le logiciel EPI INFO version7.

Résultats

Au total, 243 patients diabétiques ont été inclus dans l’étude, dont 58 % sont de sexe féminin et 72 % sont des diabétiques type II. L’âge moyen des patients était de 48,07±14,25 ans. La prévalence de la dépression et de l’anxiété était de (18, 1 %, IC95 %=(13 %–23 %)) et de (29,6 %, IC95 %=(24 %–35 %)), respectivement. L’analyse multivariée a montré que les analphabètes (OR=3,19, IC95 %=(1,46–6,98)), les patients dépressifs (OR=3,61, IC95 %=(1,78–7,32)), et les diabétiques type I (OR=3,22, IC95 %=(1,44–7,21)) avaient un risque plus élevé de développer l’anxiété. La dépression était associée à l’âge avancé (OR=2, 65, IC95 %=(1, 14–6, 14)), à l’utilisation d’insuline (OR=3,77 IC95 %=(1,50–9,44)) et la présence des symptômes anxieux (OR=4, 27, IC95 %=(2, 05–8, 91)).

Conclusion

La forte prévalence des symptômes dépressifs et anxieux chez les diabétiques suggère la prise en compte de l’aspect psychologique dans la mise en œuvre du programme de gestion du diabète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Depression, Anxiety, Diabetes mellitus, Morocco

Mots clés : Dépression, Anxiété, Diabète, Maroc


Plan


© 2021  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.