Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelles sont la proportion et la conformité de déclaration des liens d’intérêts des auteurs français dans Orthopaedics & Traumatology : Surgery & Research ? Analyse des déclarations de l’année 2017 versus les données de Transparence.sante.gouv.fr]. - 13/10/21

What are the rates and validity of French authors’ conflicts of interest disclosures in Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research? Analysis of the year 2017 with comparison versus the Transparence.sante.gouv.fr database

Doi : 10.1016/j.rcot.2021.09.032 
Roger Erivan a, , Thomas Hacquart b, Guillaume Villatte a, Stéphane Descamps a, Julien Dartus c, Stéphane Boisgard a
a CNRS, SIGMA Clermont, ICCF, Université Clermont Auvergne, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
b Université Clermont Auvergne, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
c ULR 4490, département universitaire de chirurgie orthopédique et traumatologique, University Lille, CHU de Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 13 October 2021

Résumé

Introduction

La déclaration des liens d’intérêt pour Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research (OTSR) est laissée à l’initiative des auteurs lors de la soumission d’un l’article. Cette déclaration peut être incomplète, voire erronée, par omission volontaire ou involontaire. Une telle omission peut influencer l’analyse des résultats ou, du moins, la vision que le lecteur peut en avoir. Les taux de validité des déclarations des liens dans OTSR ne sont pas connus ; aussi, nous avons mené une étude bibliométrique sur les articles parus en 2017 afin : 1) d’évaluer la proportion des articles dont les auteurs déclarent des liens d’intérêt ; 2) et, en cas de déclaration, d’évaluer leur conformité par rapport au site Transparence.gov.fr.

Hypothèse

L’hypothèse était que les taux de déclaration des liens dépassaient 75 %.

Matériel et méthode

Nous avons analysé tous les articles de l’année 2017 publiés dans le journal OTSR. Parmi ces articles, nous avons extrait ceux ayant au moins un auteur français. Par ailleurs, nous avons analysé les données accessibles sur le site Transparence.gouv.fr afin de les comparer aux déclarations des liens d’intérêt des auteurs dans chaque article. Nous avons défini le seuil de 1000€ pour valeur limite, afin de retenir un lien comme significatif, mais des seuils plus élevés ont aussi été investigués (>5000€, >10 000€ et >100 000€).

Résultats

Durant l’année 2017, 337 articles ont été publiés dans OTSR. Parmi les 210 articles avec au moins un auteur français, 201 (95,7 %) articles comportaient au moins un auteur ayant des liens d’intérêt de plus de 1000€ dans la base de données Transparence. Mais pour 189/201 articles (94 %), les auteurs n’avaient pas déclaré au moins un des liens directs ou indirects. Ce chiffre d’omission tombait à 22/45 (48,9 %) pour les liens correspondants à des sommes plus élevées indiquant un meilleur taux de déclaration. Pour le seuil de 1000€, seulement 8/201 (4 %) articles comportaient des auteurs ayant déclaré tous leurs liens en complète conformité, ce taux était croissant pour les seuils plus importants allant jusqu’à 25/45 (55,5 %). Pour ce seuil de 1000€, parmi les 201 articles, 66 indiquaient un nom de marque qui a donné lieu à une déclaration correcte de liens directs pour 54/66 (82 %), ce taux de déclaration des liens direct était croissant pour les seuils plus importants allant jusqu’à 25/26 (96 %).

Discussion

Pour un seuil de 1000€, le taux de déclaration complète et conforme était de 4 % et le taux d’omission de 94 % mais, pour les seuils plus importants, les taux de déclaration étaient meilleurs, comportant seulement 48,9 % d’omissions et, surtout, 55,5 % de conformité, valeurs restant cependant inférieures à celle de notre hypothèse (75 %). Une vigilance accrue des auteurs et des éditeurs paraît justifiée. Les déclarations sont souvent présentes, mais incomplètes ; aussi, il faut rappeler aux auteurs qu’ils ne doivent pas seulement déclarer les liens en relation avec l’article concerné, mais tous les liens qui peuvent influencer directement ou indirectement l’interprétation des résultats du travail, afin que le lecteur puisse se faire sa propre opinion.

Niveau de preuve

IV ; étude rétrospective systématique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Liens d’intérêt, Bibliométrie, Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.