Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La récidive post-opératoire de la maladie de Crohn : état des lieux et perspectives - 13/10/21

Post-surgical recurrence of Crohn's disease: Situational analysis and prospects

Doi : 10.1016/j.jchirv.2021.01.012 
C. Valibouze a, b, , P. Desreumaux b, c, P. Zerbib a, b
a Service de Chirurgie Digestive et Transplantation, Université Lille Nord de France, hôpital Claude Huriez, CHU de Lille, rue Michel-Polonovski, 59037 Lille, France 
b Inserm, U1286 - Infinite - Institute for Translational Research in Inflammation, Université de Lille, Lille, France 
c Service d’Hépato-Gastroentérologie, Université Lille Nord de France, hôpital Claude Huriez, CHRU de Lille, 59037 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Si la chirurgie garde un rôle thérapeutique majeur dans la maladie de Crohn, la prévention de la récidive post-opératoire est un enjeu essentiel. En effet, malgré l’essor des biothérapies, la quasi-totalité des patients opérés vont présenter une récidive d’abord endoscopique puis clinique pour finalement conduire à une seconde intervention dans 15 à 20 % des cas. Certains facteurs de risque de récidive comme le tabac, les résections itératives et/ou étendues, les lésions ano-périnéales, la plexite myentérique, les granulomes épithélioïdes, le phénotype pénétrant et l’absence de traitement prophylactique post-opératoire ont été bien établis. Actuellement la prévention de la récidive post-opératoire repose principalement sur le sevrage tabagique chez tous les patients et la prescription d’anti-TNFα dès lors qu’il existe au moins 2 facteurs de risque de récidive (haut risque de récidive). Cependant, de nouvelles techniques chirurgicales ont été récemment décrites, et pourraient modifier les stratégies de prévention post-opératoire. L’anastomose latéro-latérale anti-mésentérique de Kono pourrait diminuer significativement la récidive clinique et endoscopique en comparaison avec les techniques d’anastomoses conventionnelles. Les stricturoplasties longues latéro-latérales isopéristaltiques ont montré leur faisabilité et sont associées à un faible taux de récidive chirurgicale à long terme. Dans une série préliminaire, les résections digestives avec exérèse mésentérique extensive ont diminué le taux de récidive en comparaison avec des patients opérés de manière conventionnelle (3 % vs 40 % à 5ans). Si les résultats de ces nouvelles techniques chirurgicales étaient confirmés, les indications de traitements immunomodulateurs post-opératoires pourraient être revus à la baisse chez les patients considérés à haut risque de récidive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Surgery retains a major role in the treatment of Crohn's disease, and the prevention of post-operative recurrence is an essential issue. In fact, despite the increasing use of biotherapies, almost all of the patients who undergo surgery will present with a recurrence, initially endoscopic and then clinical, eventually leading to a second intervention in 15 to 20 % of cases. Certain risk factors for recurrence such as smoking, repeated and/or extensive resections, anoperineal involvement, myenteric plexitis, epithelioid granulomas, penetrating disease behaviour and lack of post-operative prophylactic treatment have been well established. Currently, measures to prevent post-operative recurrence are based mainly on smoking cessation in all patients and the prescription of anti-TNFα medications for patients with a high risk of recurrence (at least two risk factors for recurrence). However, new surgical techniques have recently been described which could modify post-operative prevention strategies. Kono's lateral anti-mesenteric anastomosis could significantly reduce clinical and endoscopic recurrence compared to conventional anastomosis techniques. Long latero-lateral isoperistaltic stricturoplasties have been shown to be feasible and are associated with a low rate of long-term symptomatic recurrence requiring surgery. In a preliminary series, intestinal resections with extensive mesenteric resection reduced the rate of recurrence in comparison with patients operated on conventionally (3 % vs. 40 % at five years). If the results of these new surgical techniques are confirmed, the indications for post-operative immunomodulatory treatments could be downgraded in patients currently considered to be at high risk of recurrence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Crohn, Récidive, Résection iléo-cæcale, Anastomose

Keywords : Crohn's disease, Recurrence, Ileocecal resection, Anastomosis


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 158 - N° 5

P. 441-451 - octobre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Histoire des premières transplantations : rien n’est jamais écrit. Partie II
  • E. Martinod, O. Soubrane, E. Van Glabeke, S. Drouin, B. Barrou, A. Zarzavadjian Le Bihan, C. Trésallet
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge du syndrome du compartiment abdominal sur pancréatite aiguë
  • M. Siebert, A. Le Fouler, N. Sitbon, J. Cohen, J. Abba, E. Poupardin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.