Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conséquences d’un cancer dans l’enfance dans la quête du premier emploi dans l’interrégion Grand Ouest. Étude multiméthodes du groupe Grand Ouest Cancer de l’Enfant (GOCE) chez d’anciens patients et des professionnels - 14/10/21

Consequences of childhood cancer in the quest for first job in the Grand Ouest inter-region: A mixed-method study designed from the Grand Ouest Cancer de l’Enfant (GOCE) organization in childhood cancer survivors and professionals

Doi : 10.1016/j.bulcan.2021.06.015 
Isabelle Ingrand 1, Chrystelle Dupraz 2, Anne-Sophie Meunier 2, Clément Devaux 3, Sarah Dujoncquoy 3, Estelle Thebaud 4, Pascale Blouin 5, Virginie Gandemer 6, Odile Menkes 7, Isabelle Pellier 8, Liana Carausu 9, Frédéric Millot 2,
1 CHU de Poitiers, université, registre général des cancers Poitou-Charentes, unité d’épidémiologie et biostatistique, Inserm CIC 1402, 86000 Poitiers, France 
2 CHU de Poitiers, unité d’onco-hématologie pédiatrique, Inserm CIC 1402, 86000 Poitiers, France 
3 AREAS, association de recherche et d’échanges en anthropologie et sociologie, 86000 Poitiers, France 
4 CHU de Nantes, unité d’onco-hématologie pédiatrique, 44000 Nantes, France 
5 CHU de Tours, unité d’onco-hématologie pédiatrique, 37000 Tours, France 
6 CHU de Rennes, unité d’onco-hématologie pédiatrique, 35000 Rennes, France 
7 CHU de Caen, unité d’onco-hématologie pédiatrique, 14000 Caen, France 
8 CHU d’Angers, unité d’onco-hématologie pédiatrique, 49000 Angers, France 
9 CHU de Brest, unité d’onco-hématologie pédiatrique, 29200 Brest, France 

Frédéric Millot, CHU de Poitiers, unité d’onco-hématologie pédiatrique, Inserm CIC 1402, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France.CHU de Poitiers, unité d’onco-hématologie pédiatrique, Inserm CIC 14022, rue de la MilétriePoitiers86021France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 14 October 2021

Résumé

Introduction

La situation professionnelle de patients soignés pour un cancer dans l’enfance ou l’adolescence diffère selon les pays. Il s’agit d’étudier, avec les spécificités socioculturelles françaises, la première insertion professionnelle de ces jeunes.

Méthodes

Une approche mixte quantitative–qualitative séquentielle associe seize entretiens individuels et les réponses à un autoquestionnaire de 254 jeunes adultes (sexe-ratio=1, âge médian 23,5 ans) ayant eu un cancer (68 % de leucémies) entre 2000 et 2010 à 30 entretiens individuels et collectifs de professionnels.

Résultats

Ces jeunes semblent avoir rencontré plutôt moins de difficultés que la population générale pour trouver leur premier emploi (33 % vs 44 %). Les jeunes femmes, les jeunes pensant avoir arrêté les études trop tôt et ceux qui mentionnent leurs séquelles, principalement psychologiques et neurocognitives, ont été confrontés à plus de difficultés. Il ressort de la phase qualitative que, dans ce contexte, l’information délivrée au cours de l’entretien d’embauche joue un rôle important dans l’accès au premier emploi.

Discussion

L’étude a montré un besoin d’information, de communication et de formation pour tous les acteurs avec pour principaux axes : i) pour les jeunes : apprendre à se présenter et adapter discours et postures, être conscients de leur non-obligation à révéler une situation relative à la santé et au handicap ; ii) pour le corps médical : favoriser la communication et trouver des espaces d’échanges entre spécialistes, généralistes, médecins du travail ; iii) pour les employeurs : mieux connaître la maladie et la législation pour adapter leur regard et leurs pratiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The professional situation of patients treated for childhood cancer differs from country to country. The aim of the study is to study, with the French sociocultural specificities, the first professional integration of these young people.

Methods

A sequential quantitative-qualitative mixed approach associates 16 individual interviews and responses to a self-questionnaire of 254 young cancer survivors (sex-ratio=1, median age 23.5 years diagnosed between 2000 and 2010; 68% leukemia) to 30 individual and collective interviews of professionals. Results They seem to have had fewer difficulties than the general population to find their first job (33% vs. 44%). Young women had more difficulties, young people thought they had stopped studying too early and those who mentioned their sequelae (mainly psychological and neurocognitive). The qualitative phase shows that, in this context, the information provided during the job interview plays an important role in access to the first job.

Discussion

The study showed a need for information, communication and training for all actors whose main axes could be: i) for young people: learn to introduce themselves and adapt speeches and postures, be aware of their non-obligation to reveal a situation relating to health and to the handicap; ii) for the medical profession: to promote communication and to find spaces for exchanges between specialists, generalists, occupational physicians; iii) for employers: better know the disease and the laws to adapt their eyes and practices.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer dans l’enfance, Première insertion professionnelle, Anciens patients, Professionnels, Méthode mixte

Keywords : Childhood cancer, First professional insertion, Young survivors, Professionals, Mixed method


Plan


© 2021  Société Française du Cancer. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.