Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The discovery of hypoglycaemic sulphonamides – Montpellier, 1942 - 14/10/21

La découverte des sulfamides hypoglycémiants à Montpellier en 1942

Doi : 10.1016/j.therap.2021.09.003 
Thierry Lavabre-Bertrand a, , Jean-Luc Faillie b
a Laboratoire de cytologie clinique et cytogénétique, faculté de médecine, université de Montpellier, CHU de Nîmes, 30029 Nîmes cedex 9, France 
b Département de pharmacologie médicale et toxicologie, centre régional de pharmacovigilance Occitanie-Est, CHU de Montpellier, Institut Desbrest d’épidémiologie et de santé publique, université de Montpellier, Inserm, 34000 Montpellier, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 14 October 2021

Summary

The pathophysiological study of diabetes mellitus took an important place in the school of Montpellier since the end of the XIXth century with Emmanuel Hedon's (1863–1933) contribution to the demonstration of the endocrine function of the pancreas. In 1942, a new sulfonamide compound (2254RP) was tested in the infectious diseases department of Pr M. Janbon (1898–1996) on cases of typhoid fever, leading to several deaths rapidly related to hypoglycaemia. The physiologist Auguste Loubatières (1912–1977) rapidly demonstrated that this hypoglycaemic effect required the presence of pancreas and was explained by stimulation of insulin secretion. He contributed to the description of a hypoglycaemic effect of several other sulphonamide compounds. He considered the diagnostic and therapeutic relevance of this class of drugs. This is a good example of a medical discovery combining a favourable local environment, serendipity and perfect experimental approach.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La physiopathologie du diabète tient une place importante au sein de l’École de Montpellier dès la fin du XIXe siècle, avec les travaux d’Emmanuel Hédon (1863–1933) qui contribuent à la démonstration de la fonction endocrine du pancréas. En 1942, l’essai à Montpellier dans le service d’infectiologie du Pr M. Janbon (1898–1996) d’un nouveau sulfamide, le 2254RP chez des patients atteints de typhoïde provoque plusieurs décès vite rapportés à une hypoglycémie provoquée par cette nouvelle molécule. Le physiologiste Auguste Loubatières (1912–1977) démontre vite que cette hypoglycémie suppose la présence du pancréas et résulte d’une stimulation de la production d’insuline. Il contribue à démontrer l’efficacité d’autres sulfamides. Il envisage d’emblée l’intérêt diagnostique et thérapeutique de cette classe de médicaments. Il s’agit d’un bel exemple d’avancée médicale alliant présence d’un terreau local porteur, hasard et travail expérimental exemplaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Diabetes mellitus, Sulfonamides, Hypoglycaemic drugs

Mots clés : Diabète sucré, Sulfamides, Médicaments hypoglycémiants


Plan


© 2021  Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.