Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Métastases rachidiennes de l'adulte - 14/10/21

[17-275-A-20]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(21)45551-X 
S. Diabira a, , A. Akhaddar b, J. Lebhar a, D. Breitel a, P. Bacon a, A. Blamoutier a
a Chirurgie du rachis, Institut locomoteur de l'Ouest, Centre hospitalier privé Saint-Grégoire, 35760 Saint-Grégoire, France 
b Département de neurochirurgie, Hôpital militaire Avicenne de Marrakech, Université Mohammed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les métastases rachidiennes sont fréquentes et diagnostiquées chez plus de 70 % des patients atteints de maladie cancéreuse à l'autopsie. Ces localisations secondaires sont plus souvent ostéolytiques qu'ostéocondensantes et sont responsables d'une morbidité importante qui grève fortement le pronostic fonctionnel et vital. Les douleurs rachidiennes sont quasiment constantes. Elles précèdent les signes neurologiques révélateurs d'une compression médullaire. L'échappement des cellules tumorales de leur site primitif, leur circulation systémique et enfin leur fixation sur des sites secondaires obéissent à des processus biologiques complexes de cascade métastatique et de niches métastatiques. Les métastases observent souvent une chronologie révélatrice du stade de l'histoire naturelle du cancer. Par ses propriétés anatomiques biologiques, et surtout son réseau vasculaire, le rachis est le site métastatique osseux le plus fréquent. L'imagerie par résonance magnétique rachidienne est l'examen central du diagnostic de métastases rachidiennes et de l'évaluation radiologique d'une éventuelle compression médullaire. La radiologie standard garde toute sa place dans le bilan. Le scanner est essentiel pour apprécier la stabilité rachidienne. Les examens biologiques sont nécessaires dans la surveillance et la recherche de complications métaboliques de la maladie cancéreuse. La prise en charge thérapeutique doit être multidisciplinaire même si elle reste palliative. Elle vise une amélioration de la qualité de vie par une réduction des douleurs et d'éventuels troubles neurologiques et/ou instabilité rachidienne. La radiothérapie est la pierre angulaire du traitement des métastases rachidiennes, seule ou précédée d'une chirurgie de décompression-stabilisation en cas de troubles neurologiques ou d'instabilité du rachis. Certaines tumeurs très chimiosensibles peuvent être traitées par la chimiothérapie seule. Même si le traitement se fait au cas par cas et selon les disponibilités techniques des équipes, de nouveaux algorithmes d'aide à la prise en charge émergent et incluent des techniques chirurgicales moins agressives et la radiothérapie stéréotaxique. Cette dernière semble très prometteuse contre les tumeurs classiquement radiorésistantes dont certaines répondent par ailleurs à de nouveaux traitements basés sur l'immunothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Métastases, Rachis, Radiothérapie, Chirurgie rachidienne


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs rachidiennes intradurales
  • S. Diabira, A. Akhaddar
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs intrarachidiennes de l'enfant
  • N. Chivoret, D. Scavarda

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.