Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perception des acides gras et potentiels évoqués gustatifs : application dans l’obésité - 15/10/21

Fat perception and gustatory evoked potentials: Application in obesity

Doi : 10.1016/j.cnd.2021.09.002 
Thomas Mouillot a, b, Laurent Brondel a, b, Agnès Jacquin-Piques a, c,
a Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation, UMR 6265 CNRS, 1324 INRAE, AgroSup, University Bourgogne–Franche-Comté, 9e, boulevard Jeanne-d’Arc, 21000 Dijon, France 
b Service d’Hépato-gastro-entérologie, CHU Dijon Bourgogne, 14, rue Paul-Gaffarel, 21000 Dijon, France 
c Service de neurologie, Unité de Neurophysiologie clinique, CHU Dijon Bourgogne, 14, rue Paul-Gaffarel, 21000 Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La détection des acides gras est une notion nouvelle importante, pouvant influencer le comportement alimentaire. Les acides gras libres pourraient activer la voie afférente gustative comme toute autre saveur primaire, ce qui a pu être observé en enregistrant des potentiels évoqués gustatifs cérébraux en réponse à des solutions d’acides gras libres. Ces nouvelles données pourraient avoir un impact fort dans la compréhension de la physiopathologie de l’obésité.

La suralimentation dans l’obésité est en partie due à l’altération du feedback homéostatique du statut énergétique périphérique. La nourriture est un élément clé de l’alimentation hédonique basée sur la récompense, qui a des conséquences sur la consommation de calories et les capacités sensorielles. Dans ce contexte, la détection des acides gras, altérée selon certains auteurs dans l’obésité, ne serait qu’une conséquence de l’excès de poids. Celle-ci serait essentiellement modifiée par le comportement ingestif et la composition corporelle du fait d’une altération du système de récompense pour les aliments palatables, riches en énergie (lipides et glucides). La prise en compte d’une altération du système de récompense dans l’obésité ouvre des perspectives nouvelles quant à son diagnostic, à sa prise en charge et à son traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Fat taste as a primary taste is a new concept which can affect feeding behavior. Free fatty acids could activate the gustatory afferent pathway as another primary taste (sweet, salt, bitter, sour, umami). Our team demonstrates this activation by recording cerebral gustatory evoked potentials, in response to several solutions of free fatty acids. These new data could have a strong impact on the understanding of the physiopathology of obesity.

In part, overeating in obesity is due to alteration of the homeostatic feedback created by the peripheral energetic status. Food is a key-point of the hedonic feeding behavior based to the reward system, which has consequences on calories consumption and sensory abilities. In this background, fat taste, altered in obesity for some authors, could be only the consequence of overweight. Fat taste could be modified by the feeding behavior and the body composition, because of alteration of the reward system involved into the acceptation of the palatable energy-rich foods such as lipids or carbohydrates. Alteration of the reward system should be taken into account in the physiopathology of obesity, and offers promising prospects about diagnosis and future treatment of obesity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acides gras libres, Saveur primaire, Obésité, Système de récompense

Keywords : Free fatty acids, Primary taste, Obesity, Reward system


Plan


© 2021  Société française de nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 5

P. 280-291 - octobre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les troubles du comportement alimentaire restrictifs chez l’enfant: anorexie mentale, “petits mangeurs”, phobies et autres ARFID
  • Anaël Ayrolles, Coline Stordeur
| Article suivant Article suivant
  • Variabilité de la perception orosensorielle des lipides chez les sujets obèses : l’hypothèse du microbiote buccal
  • Philippe Besnard, Jeffrey E. Christensen, Arnaud Bernard, Xavier Collet, Bruno Verges, Rémy Burcelin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.