Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Male breast cancer. A report of 71 cases - 01/01/02

H.  El Omari-Alaoui * ,  I.  Lahdiri,  I.  Nejjar,  K.  Hadadi,  F.  Ahyoud,  H.  Hachi,  M.  Alhilal,  H.  Errihani,  N.  Benjaafar,  A.  Souadka,  B.K.  El Gueddari*Corresponding author

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Male breast cancer is rare; it constitutes 0.2-1.5% of all malignant tumours in men and 1% of all breast cancers. The goal of this retrospective study is to analyse the epidemiologic, clinic, therapeutic and evolutive profiles of this disease in 71 cases collected at the National Institute of Oncology in Rabat, Morocco, between the years 1985 and 1998.The median age was 60 years. No significant risk factor was found. The average consultation's delay was 35 months. The main clinical complaint was a mass beneath the areola in 86% of the cases, associated with ulceration in 18% of the cases. For that, the disease was diagnosed at an advanced stage. Infiltrating ductal carcinoma was the most frequent pathologic type (91.5% of cases). Management consisted especially of radical mastectomy, followed by adjuvant radiotherapy and hormonal therapy with or without chemotherapy. It was possible to follow 58 of the patients. The median of follow-up was 30 months. The evolution has been characterized by local recurrence, after a median delay of 36 months, in five cases (8.5% of all patients). Metastasis occurred, after a median delay of 12 months, in 14 cases (24% of all patients). The site of metastasis was the bone in six cases, lung in five cases, liver in one case, liver and skin in one case and pleura and skin in one case. There were three cases of death. In one case, death was related to lung metastases. In the two remaining cases, death was due to comorbid disease. Progression was observed in one case.

Résumé

Le cancer du sein chez l'homme est rare, il représente 0,2 à 1,5 % de l'ensemble des tumeurs malignes de l'homme et 1 % des cancers du sein. L'objectif de cette étude rétrospective était d'analyser les profils épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs de ce cancer chez 71 patients traités à l'Institut national d'oncologie de Rabat, Maroc, entre les années 1985 et 1998. La médiane d'age était de 60 ans. Aucun facteur de risque n'a été retrouvé. Le délai moyen de consultation était de 35 mois. Le principal symptôme clinique était représenté par une masse rétro aréolaire dans 86 % des cas, associé à une ulcération dans 18% des cas. Par conséquent, la maladie a été diagnostiquée à un stade avancé. Le carcinome canalaire infiltrant était le type histologique le plus fréquent (91,5 % des cas). Le traitement a consisté le plus souvent en une mastectomie radicale suivie d'une radiothérapie et d'une hormonothérapie, associée ou non à une chimiothérapie. Cinquante-huit patients ont été suivis. La durée médiane de suivi était de 30 mois. L'évolution a été caractérisée par une récidive locale, après un délai médian de 36 mois, dans 5 cas (8,5 % des patients). Des métastases sont survenues après un délai médian de 12 mois chez 14 patients (24 % des cas). Le siège des métastases était l'os dans 6 cas, le poumon dans 5 cas, le foie dans 1 cas, le foie et la peau dans 1 cas, la plèvre et la peau dans 1 cas. Nous déplorons le décès de trois patients. Dans un cas, le décès était en rapport avec la présence de métastases pulmonaires. Dans les deux autres cas, le décès était en rapport avec une maladie cardiovasculaire associée. Un patient a présenté une une progression tumorale.

Mots clés  : Male breast cancer ; Prognostic factors ; Treatment.

Mots clés  : Cancer du sein chez l'homme ; Facteurs pronostiques ; Traitement.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 6 - N° 6

P. 349-351 - décembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison par les histogrammes dose-volume de deux techniques d'irradiation conformationnelle des cancers du nasopharynx classés T4N0M0, l'une par photons et protons et l'autre par photons seuls
  • G. Noël, G. Boisserie, B. Dessard-Diana, R. Ferrand, D. Hasboun, M. Gasowski, C.L. Desblancs, J.M. Simon, F. Baillet, J.J. Mazeron
| Article suivant Article suivant
  • Fetal dose during radiotherapy: clinical implementation and review of the literature
  • J.J. Nuyttens, K.L. Prado, J.M. Jenrette, T.E. Williams

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.