S'abonner

Analyse comparative du financement des établissements de soins de suite et réadaptation et des établissements publics de santé mentale : application pour les médicaments innovants et onéreux - 29/10/21

Comparative analysis of the financing of follow-up and rehabilitation care institutions and public mental health institutions: Application for innovative and expensive drugs

Doi : 10.1016/j.pharma.2021.03.002 
M. Bailly a, , E. Queuille a, B. Juillard-Condat b, c, P. Paubel d, e, 1
a Service pharmacie, centre hospitalier spécialisé Charles-Perrens, 33076 Bordeaux, France 
b Inserm UMR 1027, université Toulouse III, 31400 Toulouse, France 
c Service pharmacie, centre hospitalier universitaire de Toulouse, 31400 Toulouse, France 
d Service évaluations pharmaceutiques et bon usage, AGEPS, AP–HP, 75005 Paris, France 
e Faculté de pharmacie de Paris, institut droit et santé, Inserm UMR S 1145, université de Paris, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Il n’y a pas d’équité de financements des thérapeutiques entre SSR et EPSM.
Les traitements à haute valeur ajoutée impactent le continuum de soin en EPSM.
La prise en charge globale peut entraîner une perte de chance en EPSM.
Pas de démarche nationale initiée en psychiatrie concernant les médicaments onéreux.
Une liste en sus spécialisée serait envisageable en psychiatrie sous conditions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La prise en charge pharmaco-thérapeutique prend aujourd’hui de l’ampleur en établissements publics de santé mentale (EPSM). Dans de telles structures où les durées de séjours sont longues, le financement par dotation annuelle fait souvent obstacle à l’accès à l’innovation thérapeutique. À l’aube du plan « Ma Santé 2022 », le risque de rupture du continuum de soin est bien présent au regard de la complexité du financement de certaines thérapies à haute valeur ajoutée. Malgré une volonté d’adaptation du système pour répondre aux besoins sanitaires en constante évolution, contrairement aux structures de soins de suite et de réadaptation (SSR), aucune démarche relative aux médicaments onéreux (MO) n’a été entreprise à ce jour en EPSM à notre connaissance. Ceci renforce le décalage avec l’évolution de la recherche, et creuse davantage le fossé des inégalités entre secteurs sanitaires. Optimiser le financement des MO en psychiatrie octroierait la possibilité de diminuer l’étau des dotations en vigueur. À l’instar des réformes récentes en SSR, une prise en charge en sus des thérapeutiques coûteuses permettrait de réduire les arbitrages médicaux complexes : de la prévention à la réinsertion, la continuité de la prise en charge du patient en serait davantage garantie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Pharmacotherapeutic care is now expanding in public mental health institutions. Annual grants are funding the public psychiatric field, hindering access to therapeutic innovation and expensive medications due to long length of stay. On the threshold of the French Healthcare & Social Services Ministry “Ma Santé 2022” plan (“My Health 2022”), there is a risk of altering the continuum of care because of the complexity of the financing of certain high added value therapies. Despite a desire to adapt the system to meet constantly changing health needs, no actions have been taken to this date in psychiatry, with no funds being allocated for valuable medication, in contrary to follow-up care and rehabilitation structures, to our knowledge. This reinforces the discrepancy with the evolution of research, and further widens the gap in inequalities between health sectors. Optimising the funding of expensive medicines in psychiatry would make it possible to reduce the stranglehold of current allocations. Following the example of recent reforms in the follow-up care and rehabilitation structures, extra funds for high value-added therapies would make it possible to reduce complex medical decisions: from prevention to reintegration, patient care continuity would be vastly guaranteed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Financement, Médicaments onéreux, Pharmacie hospitalière, Santé mentale, Soins de suite et réadaptation

Keywords : Funding, Value-added medications, Hospital pharmacy, Mental healthcare, Follow-up care and rehabilitation


Plan


© 2021  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 6

P. 690-699 - novembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les médicaments hybrides en France. État des lieux des médicaments hybrides en France et à l’Assistance Publique–Hôpitaux de Paris
  • E. Leclerc, I. Fusier, P. Paubel
| Article suivant Article suivant
  • Conciliation médicamenteuse à l’entrée des patients dans une unité de chirurgie orthopédique : retour d’expérience sur plus de 2 ans de pratique
  • M. Duval, D. Satori, N. Al Wazzan, A. Chidiac, S. Lao

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.