Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Génotypage moléculaire dans les cancers réfractaires de la thyroïde en 2021 : quand, comment, et pourquoi ? Un travail du réseau TUTHYREF - 09/11/21

Molecular genotyping in refractory thyroid cancers in 2021: When, how and why? A review from the TUTHYREF network

Doi : 10.1016/j.bulcan.2021.06.009 
Christelle de la Fouchardière 1, , Johanna Wassermann 2, Fabien Calcagno 3, Stéphane Bardet 4, Abir Al Ghuzlan 5, Isabelle Borget 6, 7, Françoise Borson Chazot 8, Christine Do Cao 9, Camille Buffet 10, Slimane Zerdoud 11, Myriam Decaussin-Petrucci 12, 13, Yann Godbert 14, Sophie Leboulleux 15
1 Centre Léon-Bérard, département de cancérologie médicale, 28, rue Laennec, 69008 Lyon, France 
2 Hôpital Pitié-Salpêtrière, service d’oncologie médicale, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
3 Centre Hospitalier Universitaire de Besançon, département d’oncologie médicale, boulevard Fleming, 25030 Besançon, France 
4 Centre François-Baclesse, service de médecine nucléaire et UCP thyroïde, 3, avenue du Général Harris, 14000 Caen, France 
5 Gustave-Roussy, service de pathologie morphologique (biopathologie), 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 
6 Université Paris-Saclay, Gustave-Roussy, service de biostatistique et d’épidémiologie, Villejuif, France 
7 Université Paris-Saclay, Équipe labellisée Ligue contre le cancer, GRADES, Oncostat U1018, Inserm, Chatenay-Malabry, France 
8 Hôpital Louis-radel, Hospices Civils de Lyon, Fédération d’endocrinologie, 28, avenue doyen Lépine, 69500 Bron, France 
9 CHU de Lille, hôpital Claude-Huriez, service d’endocrinologie diabétologie métabolisme nutrition, rue Michel-Polonovski, 59037 Lille cedex, France 
10 AP–HP, Sorbonne université, hôpital Pitié-Salpêtrière, Institut E3M, DMU Archimède, Institut universitaire du Cancer (IUC), unité thyroïde-tumeurs endocrines du Pr Leenhardt, France 
11 Institut universitaire du cancer Toulouse – Oncopole, département de médecine nucléaire, 1, avenue Irène Joliot-Curie, 31059 Toulouse cedex 9, France 
12 Hôpital Lyon Sud, service d’anatomie et cytologie pathologiques, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
13 Université Lyon 1, Cancer Research Center of Lyon, Inserm 1052 CNRS 5286, France 
14 Institut Bergonié Bordeaux, département de cancérolgie endocrinienne et médecine nucleaire, 229, cours de l’argonne, 33000 Bordeaux, France 
15 Gustave-Roussy and Paris-Saclay University, Nuclear Medicine and Endocrine Oncology department, 114, rue Edouard-Vaillant, Villejuif, France 

Christelle de la Fouchardière, Centre Léon-Bérard, département de cancérologie médicale, 28, rue Laennec, 69008 Lyon, France.Centre Léon-Bérard, département de cancérologie médicale28, rue LaennecLyon69008France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les cancers thyroïdiens réfractaires regroupent les cancers de souche folliculaire réfractaires à l’iode, les cancers médullaires métastatiques ou localement avancés non résécables et les cancers anaplasiques. Leur prise en charge est basée depuis quelques années sur l’utilisation d’inhibiteurs de kinase multicibles, à action principalement anti-angiogénique, exception faite des cancers anaplasiques habituellement traités par chimio- et radiothérapie. La situation a récemment évolué en raison de la mise à disposition de techniques de génotypage moléculaire permettant la découverte d’anomalies moléculaires rares mais ciblables, et de nouveaux traitements, possiblement plus efficaces et moins toxiques que les inhibiteurs de kinase multicibles préalablement disponibles. La prise en charge de ces cancers se complexifie donc à la fois au niveau diagnostique avec la nécessité de savoir quand, comment et pourquoi rechercher ces anomalies moléculaires mais également au niveau thérapeutique, avec la question de la disponibilité des traitements innovants et de l’accès aux essais cliniques. Le coût des analyses moléculaires et l’accès aux médicaments sont à harmoniser car des disparités pourraient conduire à une inégalité des soins au niveau national ou international. Enfin, la stratégie d’identification des altérations moléculaires et de traitement pour ces tumeurs rares renforce l’importance d’une discussion en réunion de concertation pluridisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Refractory thyroid cancers include radio-iodine-refractory cancers, metastatic or locally advanced unresectable medullary and anaplastic thyroid cancers. Their management has been based for several years on the use of multi-target kinase inhibitors, with anti-angiogenic action, with the exception of anaplastic cancers usually treated with chemo- and radiotherapy. The situation has recently evolved due to the availability of molecular genotyping techniques allowing the discovery of rare but targetable molecular abnormalities. New treatment options have become available, more effective and less toxic than the previously available multi-target kinase inhibitors. The management of refractory thyroid cancers is therefore becoming more complex both at a diagnosis level with the need to know when, how and why to look for these molecular abnormalities but also at a therapeutic level, innovative treatments being hardly accessible. The cost of molecular analyzes and the access to treatments need also to be homogenized because disparities could lead to inequality of care at a national or international level. Finally, the strategy of identifying molecular alterations and treating these rare tumors reinforces the importance of a discussion in a multidisciplinary consultation meeting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancers thyroïdiens réfractaires, Inhibiteurs de kinase, NTRK, ALK, RET, BRAF, TUTHYREF

Keywords : Refractory thyroid cancer, Kinase inhibitors, NTRK, ALK, RET, BRAF, TUTHYREF


Plan


© 2021  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 11

P. 1044-1056 - novembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Patients très âgés dans les RCP en région PACA : observation sur une année
  • Emilien Billon, Louis Tassy, Ophélie Boulogne, Maud Cecile, Cécile Braticevic, Michèle Pibarot, Frédérique Rousseau
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de l’outil web bc-GenExMiner en oncologie
  • Pascal Jézéquel, Wilfried Gouraud, Fadoua Ben Azzouz, Agnès Basseville, Philippe P. Juin, Hamza Lasla, Mario Campone

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.