Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Morts subites cardiaques attribuables à un traitement antipsychotique de seconde génération–étude autopsique rétrospective entre 2012 et 2018 à l’Institut Médico-Légal du C.H.U. Lapeyronie de Montpellier - 17/11/21

Sudden cardiac death due to a second-generation antipsychotic treatment–retrospective study on autopsies from 2012 to 2018 at the Medico-Legal Institute of the C.H.U. Lapeyronie of Montpellier

Doi : 10.1016/j.medleg.2021.10.002 
J. Cornevaux a, , A. Adriansen b, O. Mathieu c, d, P.-A. Peyron b, E. Baccino b
a UFR des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques, 15, avenue Charles-Flahault, BP 14491, 34093 Montpellier cedex 5, France 
b Département de médecine légale, hôpital Lapeyronie, CHU de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
c Unité de pharmacologie-toxicologie, département de pharmacologie médicale et toxicologie, CHU de Montpellier, 34295 Montpellier cedex 5, France 
d UMR 5569 Laboratoire Hydrosciences Montpellier, 15, avenue Charles-Flahault, BP 14491, 34093 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 17 November 2021

Résumé

Introduction

Une des causes de la mort subite cardiaque est le syndrome du QT long, une cardiopathie électrique pouvant être provoquée notamment par un traitement antipsychotique. Suite à un cas de décès devant témoins en établissement psychiatrique d’un patient traité par antipsychotiques de seconde génération, nous avons réalisé une étude rétrospective sur l’ensemble des autopsies menées sur la période de 2012 à 2018 à l’Institut Médico-Légal du C.H.U. Lapeyronie de Montpellier. L’objectif de cette étude est de mettre en évidence des cas de morts subites cardiaques chez des patients traités par antipsychotiques atypiques.

Patients et méthodes

Nous avons considéré l’ensemble des 3625 autopsies réalisées dans la période de janvier 2012 à décembre 2018 ainsi que leurs rapports toxicologiques et, quand disponibles, les rapports d’anatomopathologie associés. Nous avons sélectionné les cas afin de ne conserver que ceux permettant l’hypothèse d’une mort subite cardiaque potentiellement induite par la prise d’antipsychotiques atypiques.

Résultats

Nous avons mis en évidence quatre cas de mort subite cardiaque avec une possible implication des antipsychotiques de seconde génération. Dans ces quatre cas, les rapports d’autopsies et/ou les résultats d’analyses toxicologiques suggèrent l’hypothèse d’une mort subite cardiaque provoquée par un allongement de l’intervalle QT induit par les antipsychotiques comme cause possible du décès.

Conclusion

Nous avons mis en évidence quatre cas où la mort subite cardiaque induite par la prise d’antipsychotiques atypiques est l’hypothèse la plus probable. Le diagnostic moléculaire du syndrome du QT long permettrait de préciser cette hypothèse en mettant en évidence un terrain génétique particulier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

One of the leading causes of sudden cardiac arrest is the long QT syndrome, an electrical cardiopathy that can be genetically transmitted or induced by a second generation antipsychotic treatment. Following a case of sudden cardiac arrest in front of witnesses in a psychiatric establishment of a patient treated with second-generation antipsychotics, we carried out a retrospective study of all the autopsies performed at the Institut Médico-Légal of the C.H.U. Lapeyronie of Montpellier from 2012 to 2018. The aim of this study is to highlight cases of similar sudden cardiac death in patients treated with atypical antipsychotics.

Patients and methods

We considered all of the 3625 autopsies performed from January 2012 to December 2018 as well as their toxicological reports and, if available, the associated pathology reports. We selected the cases according to a system of inclusion criteria in order to retain only the cases where the conclusion of sudden cardiac death due to a long QT syndrome induced by second generation antipsychotics was the most plausible hypothesis.

Results

Following this selection, we highlighted four cases of sudden cardiac death where second generation antipsychotics are possibly involved. In all four cases, autopsy reports and/or toxicological findings suggest sudden cardiac death caused by antipsychotics-induced QT prolongation as a possible cause of death.

Conclusion

We found four cases where sudden cardiac death induced by the use of atypical antipsychotics is the most likely hypothesis. The molecular diagnosis of long QT syndrome would make it possible to clarify this hypothesis by highlighting a particular genetic background.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antipsychotiques, Atypiques, Seconde génération, Autopsie, Iatrogénie, Intervalle QT, Mort subite cardiaque, Toxicologie, Diagnostic moléculaire

Keywords : Antipsychotics, Atypical, Second-generation antipsychotics, Autopsy, Iatrogenic, QT interval, Schizophrenia, Sudden cardiac death, Toxicology, Molecular autopsy


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.