Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suivi thérapeutique pharmacologique des antidépresseurs : pourquoi la venlafaxine est le médicament le plus surveillé ? Une revue de la littérature - 19/11/21

Therapeutic drug monitoring of antidepressants: Why venlafaxine is the most monitored drug? A review of literature

Doi : 10.1016/j.therap.2021.01.052 
Sylvain Couderc , Celine Mory, Léa Darnaud, Franck Saint-Marcoux
 Service de pharmacologie toxicologie et pharmacovigilance, CHU de Limoges, 87000 Limoges, France 

Auteur correspondant. Service de pharmacologie toxicologie et pharmacovigilance, Centre de biologie et de recherche en santé (CBRS), CHU de Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France.Service de pharmacologie toxicologie et pharmacovigilance, Centre de biologie et de recherche en santé (CBRS), CHU de Dupuytren2, avenue Martin-Luther-KingLimoges cedex87042France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La venlafaxine est le troisième antidépresseur le plus fréquemment prescrit en France la dernière décennie, avec environ 400 000 doses journalières. Le suivi thérapeutique pharmacologique (STP) de ce médicament, par mesure de la somme des composés actifs : venlafaxine (V) plus O-desméthylvenlafaxine (ODV), est recommandé (niveau de preuve 2). Cependant, cet antidépresseur semble être celui pour lequel les cliniciens font le plus souvent appel au STP, bien plus fréquemment que l’escitalopram, pourtant plus prescrit et ayant le même niveau de recommandation. L’objectif de cette revue de la littérature est de faire le point sur le STP de la venlafaxine : son intervalle thérapeutique, son niveau de preuve et l’origine de son « succès ». L’analyse de la littérature ne permet pas de définir un intervalle thérapeutique pour V+ODV, c’est-à-dire une concentration résiduelle à l’équilibre permettant d’obtenir une réponse clinique sans toxicité. Néanmoins, une zone cible entre 100 et 400μg/L est certainement pertinente pour la majorité des patients ne présentant pas de résistance pharmacodynamique ; des concentrations supérieures à 400μg/L permettant d’obtenir une réponse plus précoce ou pouvant être nécessaires pour obtenir une réponse clinique chez une minorité de patients. Un patient dont la réponse clinique n’est pas satisfaisante malgré une concentration supérieure à 1000μg/L devrait changer d’antidépresseur. La mesure du rapport ODV/V est également un outil utile, les valeurs inférieures à 0,3 signant habituellement un phénotype de métaboliseur lent pour le cytochrome P-450 CYP2D6, plus à risque d’effets indésirables. La recherche de ce phénotype explique probablement de nombreuses prescriptions de STP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Venlafaxine is the third most frequently prescribed antidepressant in France the last decade, with about 400,000 daily doses. Therapeutic drug monitoring (TDM) of this medication, by measuring the active moiety venlafaxine (V) and O-desmethylvenlafaxine (ODV), is recommended (level of recommendation 2). However, this antidepressant seems to be the one for which clinicians most often use TDM, much more frequently than escitalopram, which is more prescribed and for which TDM is also recommended. The main goal of this review is to provide an update on the TDM of venlafaxine: its therapeutic interval, its level of recommendation and the origin of its “success”. From the literature does not enable to define a therapeutic interval for the active moiety V+ODV, that is to say a steady-state trough concentration allowing a clinical response without toxicity. Nevertheless, a target concentration from 100 to 400μg/L is certainly relevant for the majority of patients without any pharmacodynamic resistance ; though a greater concentration could result in an earlier response or could be required for a clinical response in a minority of patients. A patient with no clinical response despite a concentration greater than 1000μg/L should be proposed another antidepressant. Measurement of the ODV/V ratio is also a useful tool, values below 0.3 usually reflecting a slow metabolizer phenotype for cytochrome P-450 2D6, which is more at risk of adverse effects. Research for this phenotype probably explains many prescriptions for TDM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Venlafaxine hydrochloride, Suivi thérapeutique pharmacologique, Antidépresseurs, CYP2D6

Keywords : Venlafaxine hydrochloride, Drug monitoring, Antidepressive agents, Cytochrome P-450 CYP2D6


Plan


© 2021  Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 6

P. 725-733 - novembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Safety data and withdrawal of hepatotoxic drugs
  • Samy Babai, Laurent Auclert, Hervé Le-Louët
| Article suivant Article suivant
  • Déclaration des erreurs médicamenteuses dans les recherches portant sur le médicament : place du pharmacien des essais cliniques ?
  • Elodie Delavoipière, Chloé Fourage, Margaret Macro, Pascale Olivier-Abbal, Camille Fleck, Catherine Mouchel, Marylaure Gavard, Nadine Petitpain, Charlotte Muller, Marie-Paule Franceschi, Christine Savary, François Fournel, Fabien Chaillot, Antoine Alix, Laure Peyro-Saint-Paul, REVISE

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.