Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paralysie des muscles intrinsèques des doigts longs - 19/04/08

Doi : 10.1016/j.main.2008.02.001 
M. Revol , J.-M. Servant
Service de chirurgie plastique, hôpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris cedex 10, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les muscles intrinsèques des doigts longs sont les interosseux, les lombricaux et les hypothénariens. Leur action essentielle est la flexion métacarpophalangienne (MP) et l’extension interphalangienne (IP) des doigts. Sur un doigt dont les muscles extrinsèques sont actifs, la paralysie intrinsèque entraîne une déformation en griffe : hyperextension MP et flexion IP. La manœuvre de Bouvier est dite positive si l’extension active IP est possible quand on prévient l’hyperextension MP. Les interventions palliatives passives du traitement de la griffe sont les ténodèses et les capsuloplasties. Les palliatifs actifs sont soit à action proximale (restauration de la seule flexion MP par lasso ou par réactivation directe des interosseux), soit à action distale, ayant pour but de restaurer aussi l’extension IP. Lorsque la manœuvre de Bouvier est positive, une déformation en griffe souple peut être traitée par un palliatif passif et/ou par un palliatif actif à action proximale. Ce dernier est à utiliser en priorité sur l’index et le médius lorsque le nombre des moteurs est réduit. Lorsque la griffe est compliquée de raideur MP en extension, c’est l’indication d’une capsulectomie–capsuloplastie. Lorsque la manœuvre de Bouvier est négative, et si les IP sont souples, c’est l’indication d’un palliatif actif à action distale, cheminant de préférence à la face palmaire du poignet. Même lorsqu’il n’existe pas de griffe, la paralysie intrinsèque peut justifier un palliatif actif à action proximale pour stabiliser la préhension et les pinces. Toutes ces indications et la majorité de ces interventions ont été décrites par Eduardo Zancolli.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Intrinsic muscles of the fingers are the interosseous, lumbricals and hypothenar muscles. Their main action is metacarpophalangeal (MP) flexion and interphalangeal (IP) extension. If extrinsic muscles remain active, intrinsic paralysis results in a claw deformity: MP hyperextension and IP flexion. Bouvierʼs test is positive if IP extension is actively possible when MP hyperextension is passively prevented. Surgical operations to correct claw deformity are divided into passive and active palliative procedures. Passive palliative procedures are tenodeses and capsuloplasties. Active palliative procedures have either a proximal action (MP flexion only): lasso and direct interosseous activation, or a distal action (MP flexion and IP extension). When Bouvierʼs maneuver is positive, a simple claw deformity may be treated by a passive procedure and/or an active palliative with proximal action procedure. This last procedure should be preferably indicated on index and middle finger if a few muscular motors are available. When claw deformity is complicated by MP stiffness in extension, a capsulectomy–capsuloplasty is indicated. When Bouvierʼs test is negative, and passive IP extension is possible, an active palliative with distal action procedure is indicated. Even when there is no claw deformity, intrinsic paralysis may be treated by an active palliative with proximal action procedure, in order to stabilize pinch and grasp. Capsuloplasties, lassos and interosseous activation procedures were all invented by Eduardo Zancolli.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Paralysie intrinsèque, Interosseux, Lombricaux, Déformation en griffe, Chirurgie palliative, Ténodèses, Lassos, Capsuloplasties, Manœuvre de Bouvier, Paralysie de la main

Keywords : Intrinsic paralysis, Interosseous muscles, Lumbrical muscles, Claw deformity, Palliative surgery, Tenodesis, Lasso, Capsuloplasty, Bouvierʼs test, Hand paralysis


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 1-11 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Le carpe à double cupule : illustration de la géométrie variable du carpe
  • Emmanuel J. Camus, Frédéric Millot, Jean Larivière, Mohamed Rtaimate, Stéphane Raoult

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.