Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des instabilités antérieures de l’épaule par la technique de Bristow-Latarjet : résultats cliniques et radiologiques au recul moyen de 8,2 ans - 19/04/08

Doi : 10.1016/j.main.2008.01.001 
A. Dossim a, A. Abalo a, , E. Dosseh c, B. Songne b, A. Ayite c, F. Gnandi-Pio a
a Service d’orthopédie traumatologie, CHU Tokoin, B.P. 57, Lomé, Togo 
b Service médicochirurgical, CHU Tokoin, B.P. 57, Lomé, Togo 
c Service de chirurgie générale B, CHU Tokoin, B.P. 57, Lomé, Togo 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Ce travail analyse rétrospectivement les résultats cliniques et radiologiques de 93 cas d’instabilité antérieure de l’épaule traités par la technique de Bristow-Latarjet, avec un recul moyen de 8,2 ans. La série comportait 84 hommes et neuf femmes. L’âge au moment de l’intervention chirurgicale était en moyenne de 23 ans. Vingt-huit patients pratiquaient avant l’intervention un sport à un niveau de compétition, 52 patients un sport de loisir, et 13 patients n’étaient pas sportifs. Les résultats cliniques ont été objectifs (score de Duplay) et subjectif. Les résultats radiologiques ont été appréciés sur des radiographies standard de l’épaule.

Nous avons eu 73,1 % de bons et très bons résultats, et 10,8 % de mauvais résultats. Le score de Duplay a été en moyenne de 84,7 points avec 19 points pour la reprise du sport, 23 points pour la stabilité, 21 points pour la douleur, et 22 points pour la mobilité. Dans la pratique sportive, 57,4 % des patients ont continué par le pratiquer au même niveau. La perte de la rotation a été en moyenne inférieure à 13°. Nous avons noté cinq cas de récidives, dans 11 cas, les patients ont conservé une appréhension. Sur le plan subjectif, 84 patients étaient très contents ou contents de l’opération. Nous avons noté six cas de lyse de la butée, et neuf cas d’arthrose glénohumérale dont six stade I, un stade II, et deux stade III selon Samilson et Prieto [J Bone Joint Surg Am 65 (1983) 456–460]. Nous n’avons pas noté de migration de vis, ni de pseudarthrose de la butée. La technique de Bristow-Latarjet procure une bonne stabilisation dans les instabilités antérieures de l’épaule. Elle donne d’excellents résultats avec un fort taux de satisfaction des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose of the study

We reviewed, at a mean follow-up of 8.2 years, clinical and radiographic results after 93 Bristow–Latarjet procedures for anterior instability of the shoulder.

Material and methods

There were 84 men and nine female. The average age was 23 years at the time of operative intervention. Forty-four shoulders were on the dominant side. Eighty patients practiced sports activities, with 74 patients a risk sport. Seventy-seven patients have had five or more recurrent of dislocation of the shoulder. The operations were performed by a senior surgeon. Evaluation was done by a clinician, who did not perform the operation. Clinical outcome was assessed with the Duplay score, and the satisfaction of the patients. Radiographic evaluation was done using the standard radiography of the shoulder.

Results

According to the Duplay scoring system, we have had 30.1% of excellent results, 43% of good results, 16.1% of fair results, and 10.8% of poor results. The mean Duplay score was 84.7 points with 19 points for the return in sports, 23 points for the stability, 21 points for the pain, and 22 points for the movement. The loss of rotation was less than 13° (mean). Among the patients, 57.4% returned to their former sports activities at the same level, with 59.8% a risk sports. Five patients reported redislocation and eleven patients reported apprehension. The patients were painless in 75.8%. Forty-four patients were very satisfied or satisfied at follow-up. At review, there were radiological degenerative changes in nine shoulders: six in Samilson grade I, one grade II, and two grade III. There was no radiological evidence of loosing, migration or fracture of the coracoid screws, and no nonunion. We have had six cases of resorption of the coracoid tip.

Discussion

We are aware of the limitation of the study. It is a retrospective study and there is no control group. However, we believe that, in regard of our result, the Bristow–Latarjet procedure for anterior glenohumeral instability is safe and effective with good objective and subjective result, and a high degree of patient satisfaction. Radiological findings do not always correlate with the functional outcome and patient satisfaction.

Conclusion

Although, it is a nonanatomical repair, the Bristow–Latarjet procedure provides desirable functional results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Instabilité, Épaule, Technique de Bristow-Latarjet

Keywords : Instability, Shoulder, Bristow–Latarjet procedure


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 26-30 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une nouvelle technique d’embrochage intrafocal des fractures de cols de phalanges chez l’enfant
  • J. Londner, B. Salazard, A. Gay, P. Samson, R. Legré
| Article suivant Article suivant
  • Luxations et fractures-luxations périlunaires du carpe, étude rétrospective d’une série de 14 cas
  • A. Martinage, T. Balaguer, B. Chignon-Sicard, M.-C. Monteil, N. Dréant, E. Lebreton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.