Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Luxations et fractures-luxations périlunaires du carpe, étude rétrospective d’une série de 14 cas - 19/04/08

Doi : 10.1016/j.main.2007.10.006 
A. Martinage , T. Balaguer, B. Chignon-Sicard, M.-C. Monteil, N. Dréant, E. Lebreton
Service de chirurgie plastique, réparatrice et esthétique, chirurgie de la main, hôpital Saint-Roch, 5, rue Pierre-Dévoluy, B.P. 1319, 06006 Nice cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Nous rapportons une série rétrospective de 14 luxations ou fractures-luxations périlunaires du carpe. Les résultats de la série sont confrontés aux données de la littérature et nous discutons de l’épidémiologie, des types lésionnels, du traitement, des complications et du pronostic de ces lésions.

Méthodes

La série comprenait sept luxations pures et sept fractures-luxations dont trois formes trans-scapho-périlunaires (parmi lesquelles un syndrome de Fenton). Toutes les lésions étaient à déplacement postérieur. La moyenne d’âge des patients était de 35 ans. Soixante-quatre pour cent des patients étaient travailleurs manuels. Tous étaient traités chirurgicalement à foyer ouvert par une voie d’abord dorsale avec un délai de prise en charge maximum de sept jours. Ils étaient revus cliniquement et radiologiquement avec un recul moyen de 25 mois.

Résultats

Le score fonctionnel de Cooney moyen était de 72/100 avec deux excellents résultats, six bons résultats, quatre résultats moyens et deux mauvais résultats. L’arc flexion–extension moyen était de 74 % et la force de préhension moyenne de 77 % par rapport au côté sain. Les douleurs séquellaires étaient presque constantes. Un cas d’instabilité carpienne résiduelle était observé. Un patient atteint de SLAC wrist a nécessité une arthrodèse des quatre os. Quatre-vingt-cinq pour cent des patients ont repris une activité professionnelle.

Conclusions

Diagnostic précoce et réduction anatomique sont les préalables nécessaires à un résultat fonctionnel satisfaisant. Cela implique un traitement chirurgical en urgence. Nous préférons une voie d’abord dorsale et ne réalisons pas de réduction orthopédique première.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

We report a retrospective series of 14 dislocations or perilunate fracture-dislocations. The results of our series are compared with the data of the literature and we discuss epidemiology, types of lesions, surgical treatment, complications and prognosis of this pathology.

Methods

The series included seven pure dislocations and seven fracture-dislocations including three trans-scapho-lunate forms (including one Fentonʼs syndrome). The displacement of all these lesions was posterior. The mean age was 35 years. Sixty-four percent were manual workers. All 14 patients had undergone surgical treatment through a dorsal approach in the first seven days following the injury. They were reviewed clinically and radiologically with a mean follow-up of 25 months.

Results

The average Cooney functional score was 72/100 with two excellent, six good, four fair and two poor results. Average flexion–extension motion arc was 74%, the grip strength was 77% compared to the other wrist. Persistent wrist pain was almost constant. One carpal instability was observed and one patient required a four-corner arthrodesis for SLAC wrist. Eighty-five percent of all patients were employed at least.

Conclusions

Early diagnosis and anatomical reduction can provide satisfactory functional results. Emergency surgical treatment is required. We prefer a dorsal approach and we do not perform primary closed reductions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Poignet, Luxations périlunaires, Fractures-luxations du carpe

Keywords : Wrist injuries, Perilunate dislocations


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 31-39 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des instabilités antérieures de l’épaule par la technique de Bristow-Latarjet : résultats cliniques et radiologiques au recul moyen de 8,2 ans
  • A. Dossim, A. Abalo, E. Dosseh, B. Songne, A. Ayite, F. Gnandi-Pio
| Article suivant Article suivant
  • La maladie de Dupuytren. À propos de trois cas chez le Noir Africain
  • M. Richard-Kadio, S. Yeo, H. Kossoko, C.-K. Allah, V. Assi-Dje Bi Dje

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.