Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thérapies ciblant l’inflammation et risque de cancer - 25/11/21

Doi : 10.1016/j.rhum.2021.10.008 
Joanna Kedra a, b, Gaetane Nocturne a, Xavier Mariette a, Raphaèle Seror a,
a Université Paris-Saclay, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), service de rhumatologie, hôpital Bicêtre, INSERM U1184, Fédération hospitalo-universitaire Cancer and Autoimmunity RElationship (CARE), Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Sorbonne université, institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique, INSERM UMR S1136, Paris, France 

Auteur correspondant. Department of rheumatology, hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France.Department of rheumatology, hôpital Bicêtre78, rue du Général-LeclercLe Kremlin-Bicêtre94275France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 25 November 2021

Résumé

Points essentiels

Les données concernant le risque général de cancer avec les inhibiteurs du TNF (anti-TNF) sont rassurantes.
Le risque de lymphome ne semble pas augmenter avec la prise d’anti-TNF.
Il existe probablement un risque plus important de cancer de la peau non-mélanome (CPNM) associé aux anti-TNF ainsi qu’à d’autres immunosuppresseurs.
Il n’y a aucun signe d’augmentation du risque de cancer avec d’autres DMARD biologiques, mais des données supplémentaires sont nécessaires.
Une récente étude de surveillance post-commercialisation a mis en évidence un risque de cancer plus important avec le tofacitinib qu’avec les anti-TNF, rendant indispensable l’obtention de nouvelles données qui confirment ou non ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Passer en revue et analyser les connaissances actuelles sur le risque de cancer associé aux thérapies ciblant l’inflammation dans les maladies rhumatismales.

Méthodes

Nous avons mené une revue non systématique de la littérature dans la base de données PubMed Medline en sélectionnant des essais comparatifs randomisés, des méta-analyses, des revues et des études observationnelles portant sur des cancers et des thérapies ciblant l’inflammation, parmi lesquelles les inhibiteurs du anti-TNF, d’autres agents biologiques et les inhibiteurs de JAK, dans le contexte de maladies rhumatismales.

Résultats

Les données publiées sur le risque général de cancer incident et récurrent avec les anti-TNF sont rassurantes. Le risque de lymphome est plus difficile à analyser et les résultats sont controversés, mais la plupart des études ne montrent pas d’augmentation significative du risque. En revanche, il existe probablement un risque plus important de cancer de la peau non-mélanome associé aux anti-TNF ainsi qu’à d’autres immunosuppresseurs. S’il n’y a pas de signal d’augmentation du risque de cancer avec d’autres DMARD biologiques, des données supplémentaires sont toutefois nécessaires. Une récente étude de surveillance post-commercialisation a mis en évidence un risque de cancer plus important avec le tofacitinib qu’avec les anti-TNF, rendant indispensable l’obtention de nouvelles données pour confirmer ou non ces résultats.

Conclusion

Les données disponibles concernant le risque général de cancer sont rassurantes quel que soit le traitement ciblant l’inflammation. Des données complémentaires sont toutefois nécessaires pour les agents biologiques autres qu’anti-TNF et inhibiteurs de JAK.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Maladies rhumatismales, Agents biologiques, DMARD synthétiques ciblés


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.