Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les séquelles motrices et sensorielles du neuropaludisme chez l’enfant à Kinshasa, bilans et perspectives de prise en charge - 25/11/21

Motor and sensory sequelae of cerebral malaria in children in Kinshasa, evaluations and prospects for management

Doi : 10.1016/j.motcer.2021.10.002 
B. Biwata Mankondo a, , J. Bodi Mabiala a, H. Nkakudulu Bikuku Kialosso b, D. Okitundu Luwa a, c, M. Mabanza Mahungu a, C. Cilumba Kabundi a, c, A. Malemba Mazina a, N. Lungungu Luizi a, A. Bilungula Monique a
a Département de médecine physique (CUK), faculté de médecine, université de Kinshasa, H8M4+GMF, Kinshasa, République démocratique du Congo 
b Département de pédiatrie (CUK), faculté de médecine, université de Kinshasa, Kinshasa, République démocratique du Congo 
c Centre neuro psychopathologique de Kinshasa (CNPP), faculté de médecine, H8M4+GMF, Kinshasa, République démocratique du Congo 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 25 November 2021

Résumé

Objectif

Identifier et évaluer la sévérité des séquelles motrices et sensorielles post-neuropaludisme chez les enfants à Kinshasa, les échelles d’évaluation utilisées pour les quantifier ainsi que les techniques de rééducation efficaces employées pour les gérer.

Méthodologie

Il s’agit d’une étude multicentrique, transversale et descriptive, réalisée à Kinshasa, au cours de la période allant de juillet à septembre 2019. Elle consistait à évaluer la fréquence et la sévérité des séquelles motrices et sensorielles chez les enfants âgés de zéro à quinze ans, trois semaines après un épisode de neuropaludisme avec séquelles. Un consentement éclairé avait été obtenu au préalable auprès de leurs parents.

Résultats

La fréquence des séquelles sensori-motrices était de 33 %. L’hypertonie spastique était le trouble de tonus le plus objectivé chez 78,8 % des patients. La dysarthrie et l’aphasie étaient les troubles langagiers les plus objectivés dans 42,4 et 24,2 % des cas. Le retard de consultation (87,0 %) et les convulsions (78,3 %) influençaient significativement la sévérité de l’hypertonie et la gravité des séquelles. Aucune échelle d’évaluation n’avait été appliquée chez les patients en rééducation dans 93,9 % des cas. Seules chez les patients des cliniques universitaires de Kinshasa (6,1 %), les échelles ont été réalisées et ont bénéficié du protocole englobant toutes les autres techniques de rééducation selon nos perspectives, avec une évolution satisfaisante.

Conclusion

Les séquelles motrices et sensorielles post-neuropaludisme sont présentes à Kinshasa mais très insuffisamment évaluées, avec une prise en charge inappropriée majorant ainsi leur sévérité. D’où la nécessité d’un protocole standard, prônant des évaluations préalables à travers des échelles de mesure spécifiques ainsi qu’une prise en charge précoce et pluridisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Identify and evaluate the severity of post-neuropaludism motor and sensory sequelae in children in Kinshasa, the scales used to quantify them, and the effective rehabilitation techniques used to manage them.

Methodology

This is a multicenter, transversal and descriptive study, carried out in Kinshasa, during the period from July to September 2019. It consisted in evaluating the frequency and severity of motor and sensory sequelae in children aged 0 to 15 years, within three weeks of an episode of neuropaludism with sequelae. Prior informed consent had been obtained from their parents.

Results

The frequency of post-neuropaludism motor and sensory sequelae in Kinshasa was 33%. Spastic hypertonia was the most objective tone disorder in 78.8% of patients. Dysarthria and aphasia were the most objective language disorders in 42.4 and 24.2% of cases. Late consultation (87.0%) and convulsions (78.3%) significantly influenced the severity of hypertonia and severity of sequelae. In 93.9% of the cases, no evaluation scale was applied in patients undergoing rehabilitation. Only in patients of the university hospital of Kinshasa (6.1%), the scales were realized and benefited from the protocol including all other rehabilitation techniques according to our perspectives, with a satisfactory evolution.

Conclusion

Post-neuropaludism motor and sensory sequelae are present in Kinshasa but are very insufficiently evaluated, with inadequate management increasing their severity. So, the need for a standard protocol, advocating prior assessments through specific measurement scales as well as early and multidisciplinary management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuropaludisme, Séquelles motrices et sensorielles, Évaluation et rééducation globale

Keywords : Neuropaludism, Motor and sensory sequelae, Evaluation and global rehabilitation


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.