Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Long-term mortality after ST-elevation myocardial infarction in the reperfusion and modern secondary prevention therapy era according to coronary artery disease extent: The FAST-MI registries - 25/11/21

Mortalité à long terme après un infarctus du myocarde avec sus-décalage ST à l’ère des traitements de reperfusion et de prévention secondaire modernes, selon l’étendu de la maladie coronaire : d’après les registres FAST-MI

Doi : 10.1016/j.acvd.2021.06.014 
Thibaud Brunet a, b, Laurent Bonello c, Chekrallah Chamandi a, b, Victoria Tea a, b, Olivier Nallet d, Thibault Lhermusier e, Romain Gallet f, g, Jean-Noel Labèque h, Franck Albert i, François Schiele j, Jean Ferrières k, Tabassome Simon l, m, Nicolas Danchin a, b, Etienne Puymirat a, b,
for the

FAST-MI investigators

a Department of Cardiology, hôpital Européen Georges-Pompidou, AP-HP, 75015 Paris, France 
b Université de Paris, 75006 Paris, France 
c Mediterranean Association for Research and Studies in Cardiology (MARS Cardio), Centre for Cardiovascular and Nutrition Research, AP–HM, Aix-Marseille University, Inserm 1263, INRA 1260 Cardiology Department, hôpital Nord, 13015 Marseille, France 
d Department of Cardiology, Le Raincy-Montfermeil Intercity Hospital, 93370 Montfermeil, France 
e Intensive Cardiac Care Unit, Department of Cardiology, Rangueil University Hospital, Medical School, Toulouse III Paul-Sabatier University, 31059 Toulouse, France 
f Service de Cardiologie, Hôpitaux Universitaires Henri-Mondor, AP–HP, 94000 Créteil, France 
g U955-IMRB, Equipe 03, Inserm, université Paris Est Creteil (UPEC), ecole nationale vétérinaire D’Alfort (EnVA), 94700 Maisons-Alfort, France 
h GCS de Cardiologie de la Côte Basque, CH Bayonne, 64100 Bayonne, France 
i Department of Cardiology, Centre Hospitalier de Chartres, 28630 Le Coudray, France 
j Department of Cardiology, University Hospital Jean-Minjoz, 25000 Besançon, France 
k Department of Cardiology, Rangueil Hospital, 31059 Toulouse, France 
l Department of Clinical Pharmacology and unité de recherche clinique (URCEST), hôpital Saint-Antoine, AP–HP, 75012 Paris, France 
m Université Pierre et Marie Curie (UPMC-Paris 06), 75005 Paris, France 

Corresponding author at: Department of Cardiology, hôpital Européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France.Department of Cardiology, hôpital Européen Georges-Pompidou, AP–HP20, rue LeblancParis75015France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

Historical cohorts have shown extent of coronary artery disease to be a predictor of poorer outcomes in ST-segment elevation myocardial infarction. However, contemporary data in the era of reperfusion and modern secondary prevention therapy are lacking.

Aim

To compare 3-year survival in patients with ST-segment elevation myocardial infarction with multivessel disease versus those with single-vessel disease.

Methods

Using data from the FAST-MI 2005, 2010 and 2015 registries, three nationwide French surveys, we included all patients with ST-segment elevation myocardial infarction who underwent primary percutaneous coronary intervention within 24hours of symptom onset. Baseline characteristics, management and 3-year all-cause mortality were analysed according to coronary status (single-, two- and three-vessel disease).

Results

Among 3907 patients (mean age 62.4±13.7 years; 75.9% male), patients with multivessel disease (two- or three-vessel disease) accounted for 47.9%; overall, they were older, with higher cardiovascular risk profiles. In a multivariable adjusted Cox proportional hazard regression model, only patients with three-vessel disease had a higher rate of mortality at 3 years compared with those with single-vessel disease (hazard ratio 1.52, 95% confidence interval 1.68–2.26; P<0.001). Finally, patients with multivessel disease with complete myocardial revascularization before discharge had a similar prognosis to patients with single-vessel disease (hazard ratio 1.17, 95% confidence interval 0.84–1.64; P=0.35).

Conclusions

Multivessel disease still represents an important proportion of patients with ST-segment elevation myocardial infarction. Although three-vessel disease is associated with higher 3-year mortality, patients with multivessel disease and complete myocardial revascularization in the contemporary era have a 3-year risk of death similar to that in patients with single-vessel disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Plusieurs cohortes historiques ont montré que l’étendu de la maladie coronaire était un facteur prédictif péjoratif du devenir des patients avec infarctus du myocarde avec sus décalage ST (SCA ST+). Peu de données récentes sont toutefois disponibles avec les traitements de reperfusion et de prévention secondaire actuels.

Objectif

Évaluer la survie à 3 ans des patients avec un SCA ST+ pluri tronculaire comparé à ceux mono tronculaires.

Méthodes

A partir des registres FAST-MI 2005, 2010 et 2015, 3 enquêtes nationales, nous avons inclus tous les patients avec un SCA ST+ traités par angioplastie primaire dans les 24heures après l’apparition des symptômes. Les principales caractéristiques, la prise en charge et la survie à 3 ans de ces patients ont été analysées selon le statu coronaire (1, 2 ou 3 vaisseau[x] atteint[s]).

Résultats

Parmi les 3907 patients inclus (âge moyen 62,4±13,7 ans ; 75,9 % d’homme), les patients pluri tronculaires représentaient 47,9 %. Globalement, ils étaient plus âgés avec un profil de risque plus sévère. En analyse multi variée, seuls les patients tri tronculaires avaient un sur risque de mortalité à 3 ans par rapport aux patients mono tronculaires (HR 1,52, IC95 % 1,68–2,26 ; p<0,001). Les patients pluri tronculaires revascularisés complètement (avant la sortie) avaient un pronostic similaire à ceux mono tronculaires (HR 1,17, IC95 % 0,84–1,64 ; p=0,35).

Conclusions

Les patients pluri-tronculaires représentent encore une proportion importante des SCA ST+. Si l’atteinte tri-tronculaire reste associée à une surmortalité à 3 ans, les patients pluri-tronculaires complètement revascularisés semblent toutefois avoir un pronostic similaire à ceux mono tronculaires avec les traitements de reperfusion et de prévention secondaire modernes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Acute myocardial infarction, Multivessel disease, Primary percutaneous coronary intervention, ST-elevation myocardial infarction

Mots clés : Infarctus du myocarde, Atteinte pluri tronculaire, Angioplastie primaire, Infarctus du myocarde avec sus décalage ST

Abbreviations : 1-VD, 2-VD, 3-VD, AMI, CAD, CI, CK-MB, CPP, FAST-MI, HR, MVD, PCI, STEMI, TIMI


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 114 - N° 10

P. 647-655 - octobre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Adherence to diagnostic and therapeutic practice guidelines for suspected cardiac implantable electronic device infections
  • Guillaume De Ciancio, Marie-Line Erpelding, Laura Filippetti, François Goehringer, Hugues Blangy, Olivier Huttin, Nelly Agrinier, Yves Juillière, Nicolas Sadoul, Christine Selton-Suty
| Article suivant Article suivant
  • Association of thyroid-stimulating hormone with corrected QT interval variation: A prospective cohort study among patients with type 2 diabetes
  • Rashmi Madhukar, Akshay T. Jagadeesh, Melissa Yen Yen Moey, Martino Vaglio, Fabio Badilini, Monique Leban, Agnès Hartemann, Pauline Dureau, Christian Funck-Brentano, Olivier Bourron, Joe-Elie Salem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.