Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Positive environmental impact of remote teleconsultation in urology during the COVID-19 pandemic in a highly populated area - 25/11/21

Évaluation de l’impact carbone de la téléconsultation en urologie durant le premier confinement en France lié au COVID-19

Doi : 10.1016/j.purol.2021.08.036 
A. Filfilan a, J. Anract a, E. Chartier-Kastler a, J. Parra a, C. Vaessen a, A. de La Taille b, M. Roupret a, , U. Pinar a
a Sorbonne University, GRC 5 Predictive Onco-Uro, AP-HP, Urology, Pitie-Salpetriere Hospital, 75013 Paris, France 
b Henri Mondor hôpital, urology, hôpitaux universitaires Henri Mondor, AP–HP, 94010 Créteil, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Introduction

Greenhouse gas (GHG) emissions are a serious environmental issue. The healthcare sector is an important emitter of GHGs. Our aim was to assess the environmental cost of teleconsultations in urology compared to face-to-face consultations.

Materials and methods

Prospective study of all patients who had a remote teleconsultation over a 2-week period during COVID-19 pandemic. Main outcome was the reduction in CO2e emissions related to teleconsultation compared to face-to-face consultation and was calculated as: total teleconsultation CO2e emissions–total face-to-face consultation CO2e emissions. Secondary outcome measures were the reduction in travel distance and travel time related to teleconsultation.

Results

Eighty patients were included. Face-to-face consultations would have resulted in 6699km (4162 miles) of travel (83.7km (52 miles) per patient). Cars were the usual means of transport. CO2e avoided due to lack of travel was calculated at 1.1 tonnes. Teleconsultation was responsible for 1.1kg CO2e while face-to-face consultation emitted 0.5kg of CO2e. Overall, the total reduction in GHGs with teleconsultation was 1141kg CO2e, representing a 99% decrease in emissions. Total savings on transport were 974 € and savings on travel time were 112h (1.4h/patient).

Conclusions

Teleconsultation reduces the environmental impact of face-to-face consultations. The use of teleconsultation in our urology departments resulted in the avoidance of more than 6000km of travel, equivalent to a reduction of 1.1 tonnes of CO2e. Teleconsultation should be considered for specific indications as the healthcare system attempts to become greener.

Level of evidence

3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) constituent un grave problème environnemental dont le secteur de santé est un important émetteur. L’objectif était d’évaluer l’impact environnemental des téléconsultations instaurées en urologie pendant le premier confinement.

Matériel et méthodes

Tous les patients qui ont eu une téléconsultation sur une période de 2 semaines pendant la pandémie COVID-19 au sein de deux centres universitaires ont été prospectivement inclus. Les émissions d’équivalents CO2 (eCO2e) relatives à la téléconsultation ont été minutieusement calculées et comparées à celles émises si la consultation avait eu lieu en face-à-face. Dans un second temps étaient évalués le temps et les coûts liés aux déplacements d’une consultation en présentiel.

Résultats

Au total, 80 patients ont été inclus. La téléconsultation a permis d’éviter 6699km de déplacement (83,7km/patient). La voiture était le moyen de transport le plus utilisé. La téléconsultation a permis une réduction d’1,1 tonne d’eCO2e liée aux déplacements. La téléconsultation en soi émettait 1,1kg de CO2e tandis que la consultation en face-à-face émettait 0,5kg de CO2e. Globalement, la réduction totale des GES grâce à la téléconsultation a été de 1141kg CO2e, soit 99 % des émissions. Les économies totales étaient de 974 € et 112h (1,4h/patient) passées dans les transports ont été évitées.

Conclusion

La téléconsultation permet de réduire l’impact environnemental par rapport aux consultations en face à face. La téléconsultation devrait être envisagée pour des indications spécifiques dans le cadre des efforts déployés par le système de santé pour devenir plus écologique.

Niveau de preuve

3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Remote consultation, Greenhouse gases, Carbon footprint, Delivery of healthcare, Urology

Mots clés : Téléconsultation, Gaz à effets de serre, Empreinte carbone, Urologie, Environnement


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 16

P. 1133-1138 - décembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Assessment of oncological and functional outcomes of retropubic radical prostatectomy: An academic center experience
  • T. Prudhomme, M. Roumiguié, S. Péricart, N. Doumerc, M. Lesourd, P.M. Patard, X. Gamé, M. Soulié, M. Thoulouzan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.