Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vesico-vaginal fistula in Tunisia: Epidemiology and risk factors of treatment failure - 25/11/21

Fistules vésico-vaginales en Tunisie : épidémiologie et facteurs de risque d’échec du traitement

Doi : 10.1016/j.purol.2021.09.006 
S. Zaghbib , M. Chakroun, A. Saadi, H. Boussaffa, A. Bouzouita, A. Derouiche, M.R. Ben Slama, H. Ayed, M. Chebil
 Urology Department, Charles Nicole Hospital, Faculty of Medecine of Tunis, University of Tunis, El Manar, Tunisia 

Corresponding author at: Hôpital Charles Nicole, boulevard du 9-Avril-1938, 1006 Tunis, Tunisia.Hôpital Charles Nicoleboulevard du 9-Avril-1938Tunis1006Tunisia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Introduction

Vesico-vaginal fistula (VVF) is a global healthcare problem that has a high prevalence in developing countries. The aim of this work is to study the epidemiological, clinical and therapeutic characteristics of VVF post-obstetric and gynecologic procedures in order to identify the predictive factors of surgical treatment failure.

Methods

Data were collected from 132 VVF patients in our institution between 1985 and 2017. VVF was classified according to Zmerli's classification. Patients underwent surgical treatment and were evaluated after a follow-up period of 6 months. Successful treatment was defined as the absence of urine leakage whereas recurrence was defined as the presence of urine leakage immediately after the surgery or after a period of dryness with a confirmed VVF. Risk factors of surgical treatment failure were identified.

Results

The average age of patients was 44 years. The patients were multiparous in 62% of cases. VVF was consecutive to hysterectomy in 62.1% of cases, and after childbirth in 34%. VVF was retro-trigonal in 99 cases (75%) and trigonal in 33 cases (25%). The average size of the fistula was 1cm (0.3–2cm). VVF repair was performed by vaginal approach in 68% of cases and abdominal approach in 32% of cases. Treatment failure was noted in 36 patients (27%). Predictive factors of treatment failure were: vaginal fibrosis (P<0.001); trigonal location of the fistula (P<0.001); large diameter of the VVF>1cm (P<0.001); and complex and complicated fistulas (P=0.02).

Conclusion

Although Tunisia is a developing country, the main cause of VVF was not obstetrical. Treatment failure, noted in almost one third of cases, was, in our series, correlated with the quality of the vaginal tissue, the size and the location of the fistula, and its complexity.

Level of proof

4.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Les fistules vésico-vaginales (FVV) constituent un véritable problème de santé publique dans les pays en voie de développement. Le but de ce travail est d’étudier les aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des FVV et d’identifier les facteurs prédictifs d’échec du traitement chirurgical.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective sur la période allant de 1985 à 2017, dans un centre de référence en Tunisie, colligeant 132 patientes traitées pour une FVV. Nous avons étudié les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des FVV afin d’identifier les facteurs prédictifs d’échec du traitement. On a défini l’échec du traitement chirurgical par la réapparition des fuites urinaires à l’ablation de la sonde vésicale ou à distance avec une FVV confirmée. Dans tous les tests statistiques, la recherche des facteurs prédictifs d’échec du traitement a été effectuée avec un seuil de signification fixé à 0,05.

Résultats

L’âge moyen des patientes était de 44 ans (19–78 ans). Les patientes étaient multipares dans 62 % des cas. La FVV était consécutive à une hystérectomie dans 62,1 % des cas et suite à un accouchement dans 34 % des cas. La FVV était retro-trigonale dans 99 cas (75 %) et trigonale dans 33 cas (25 %). La diamètre moyen de la fistule était de 1cm (0,3–2cm). L’échec du traitement a été noté chez 36 patientes (27 %). L’analyse univariée a mis en évidence 4 facteurs prédictifs d’échec du traitement : la fibrose vaginale décrite par l’opérateur (p<0,001), le siège trigonal (p<0,001), le diamètre supérieur à 10mm (p<0,001) et les FVV complexes ou compliquées (p=0,02).

Conclusion

Malgré que la Tunisie soit un pays en voie de développement, les principales étiologies de la FVV n’étaient pas obstétricales. L’échec thérapeutique, noté dans presque un tiers des cas, était, dans notre série, corrélé à la qualité du tissu vaginal, à la taille et au siège de la fistule, et à sa complexité.

Niveau de preuve

4.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Vesico-vaginal fistula, Epidemiology, Treatment

Mots clés : Fistule vésico-vaginale, Épidémiologie, Traitement


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 17

P. 1175-1181 - décembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fracture du pelvis et conséquences urogénitales chez la femme : revue de la littérature
  • P. Gueudry, C. Cardaillac, S. Gauthier, K. Brulefert, V. Dochez, T. Thubert
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison des voies d’abords peno-scrotales et perineales pour l’implantation d’un sphincter urinaire artificiel chez l’homme
  • T. Brierre, M. Roumiguié, M. Soulié, P. Rischmann, M. Thoulouzan, X. Gamé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.