Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Quand je suis harcelée, je souffre de me penser comme un objet ». L’objectification de soi comme médiateur de la relation harcèlement sexuel–troubles anxio-dépressifs dans un échantillon de 292 femmes françaises - 26/11/21

“When I am harassed, I suffer from thinking of myself as an object”. Sexual self-objectification and sexual harassment in a French sample

Doi : 10.1016/j.sexol.2021.09.004 
B. Gouvernet a, , C. Giraud b, T. Plaie c
a UFR SHS, laboratoire CRFDP, université Rouen Normandie, Mont Saint Aignan, France 
b Université Rouen Normandie, Mont Saint Aignan, France 
c Université François-Rabelais, Tour, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 26 November 2021

Résumé

Introduction

Cet article aborde les situations de harcèlement sexuel vécues par des femmes françaises. Il s’agit de comprendre l’impact psychologique du harcèlement sexuel à partir de la notion d’objectification sexuelle de soi . La littérature internationale a abondamment documenté l’impact des situations d’objectification sexuelle de soi sur la santé mentale. Pourtant, les travaux menés en France sont rares voire inexistants. Nous faisons l’hypothèse que plus une femme est confrontée à des situations de harcèlement, plus elle intériorise l’idée qu’elle est un objet au service des désirs d’autrui ce qui, en retour, a des effets délétères sur son état psychologique.

Méthode

Afin d’étudier cette hypothèse, une enquête en ligne a été menée auprès de 292 femmes (âge moyen : 24,3 ans, ET=6,41). La prévalence des situations de harcèlement a été évaluée à l’aide de l’échelle Sexual Experience Questionnaire (SEQ). Nous avons mesuré l’objectification sexuelle de soi avec la sexual objectification scale (SOS) et la détresse psychologique à partir de la Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS).

Résultats principaux

Les participantes ont été confrontées à 10,8 situations de harcèlement sexuel différentes, en moyenne. Conformément à nos hypothèses, le nombre de situations de harcèlement sexuel rencontrées est significativement associé à la détresse psychologique, de même qu'à l’objectification de soi. Des analyses de médiation montrent par ailleurs que les effets du harcèlement sur la détresse psychologique sont à la fois directs (β=.299, p<.001) et indirects : 18,9 % des effets du harcèlement sur la détresse psychologique sont médiatisés par l'objectification sexuelle de soi.

Discussion

Le harcèlement sexuel n’est pas anodin en termes de santé mentale. Son impact s’inscrit dans une dynamique processuelle. Ses effets concernent la façon dont les sujets se construisent et une représentation d’eux-mêmes et une représentation de leur futur. Si la recherche internationale s’est emparée de cette question ces dernières années, les travaux conduits en France doivent encore davantage être développés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

This article deals with the sexual harassment situations experienced by French women. The aim is to understand the psychological impact of sexual harassment based on the notion of sexual self-objectification (SSO). The international literature has abundantly documented the impact of situations of sexual self-objectification on mental health. However, works carried out in France are rare or non-existent. We hypothesize that the more a woman is confronted with harassment situations, the more she internalizes the idea that she is an object at the service of others’ desires, which in turn has deleterious effects on her psychological state.

Method

In order to study this hypothesis, an online survey was conducted among 292 women (mean age: 24.3 years, SD=6.41). The prevalence of sexual harassment was assessed using the Sexual Experience Questionnaire (SEQ). We measured sexual self-objectification with the Sexual Objectification Scale (SOS) and psychological distress with the Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS).

Main results

The participants were confronted with an average of 10.8 different sexual harassment situations. In line with our hypotheses, the number of sexual harassment situations encountered was significantly associated with psychological distress, as was sexual self-objectification. Mediation analyses also showed that the effects of harassment on psychological distress were both direct (β=.299, P<.001) and indirect: 18.9% of the effects of harassment on psychological distress were mediated by the SSO.

Discussion

Sexual harassment is not insignificant in terms of mental health. Its impact is part of a processual dynamic. Its effects concern the way in which subjects construct a representation of themselves and a representation of their future. Although international research has taken up this issue in recent years, the work carried out in France needs to be developed further.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Harcèlement sexuel, Objectification de soi, Santé mentale, Anxiété, Dépression

Keywords : Sexual harassment, Self-objectification, Mental health, Anxiety, Depression


Plan


© 2021  Sexologies. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.