S'abonner

Comparaison du ressenti des conditions de travail et de l’évaluation de la formation : collaborateurs médecins vs internes - 28/11/21

Comparison of the perception of working conditions and evaluation of training: Physician collaborators vs. interns

Doi : 10.1016/j.admp.2021.06.007 
R. Sakhri a, , P. Soenen b, J.-F. Géhanno c, L. Rollin c
a SISTNI, 128, avenue des Marronniers, 38300 Bourgoin-Jallieu, France 
b ISTF, 15, rue de l’inondation, 76400 Fécamp, France 
c Service de médecine du travail et de pathologie professionnelle, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’état de la démographie médicale en France a été globalement à la baisse depuis plusieurs années. Afin de limiter la baisse des effectifs de médecin du travail, le statut de collaborateur médecin a été créé. Notre but est d’évaluer le ressenti des conditions de travail des collaborateurs médecins et de le comparer à celui des internes de médecine et santé au travail.

Méthodes

Un questionnaire destiné à effectuer une enquête transversale a été utilisé. Le questionnaire a été administré à la population d’intérêt via LimeSurvey. Quatre universités du Nord-Ouest de la France où les inscriptions au DIU et au DES sont possibles ont été invitées à contribuer à notre étude.

Resultats

Les médecins du travail anciens internes le meilleur ressenti de leur conditions de travail (EVA (Échelle visuelle analogique) médiane=8). Ceci bien qu’ils aient le ressenti de la pression temporelle la plus forte (supérieure à 5 sur 10 dans 71 %). Cette dernière est à mettre en perspective avec le fait qu’ils exercent plus souvent sur un mode de temps partiel. Il existe une différence significative du ressenti de la qualité de la formation entre les médecins en formation et les praticiens ayant fini leur cursus (p=0,004).

Conclusion

Le profil particulier du collaborateur médecin pourrait être un élément qui pourrait influencer la collaboration avec la médecine de ville.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose of the study

The medical demographics in France have been generally declining for several years. In order to limit the decline in the number of occupational physicians, the status of physician collaborator has been created. Our goal is to assess the way working conditions were perceived by physicians and compare it to that of occupational work residents.

Methods

A questionnaire intended to carry out a cross-sectional survey was used. The questionnaire was administered to the targeted population via LimeSurvey. Four universities in the North-West of France where enrollments for both physicians and residents are possible were invited to contribute to our study.

Results

Former occupational medicine interns have the best perception of their working conditions (median VAS=8). Although they felt the greatest time pressure (over 5 out of 10 in 71%). The latter should be put into perspective with the fact that they work more often on a part-time basis. There is a significant difference in the perception of the quality of training between doctors in training and full-fledged physicians (P=0.004).

Conclusion

The particular profile of the physician collaborator could be an element which could influence the collaboration with general practioners.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Reconversion professionnelle, Service de santé au travail, Collaborateurs médecins

Keywords : Professional retraining, Occupational health service, Physician collaborators


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 82 - N° 6

P. 577-585 - novembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mesurer l’implication en prévention des entreprises : élaboration d’un cadre conceptuel
  • M.N. Hocine, A. Perozziello, K. Jean, A.-S. Godon, L. Temime, W. Dab
| Article suivant Article suivant
  • Portage digestif des salmonelles dans la filière porcine informelle
  • A. Diatta, K.G.B. Hedible, M.C. Gaye Fall, M. Ndiaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.