Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Trachéotomies après intubation pour SARS-CoV-2 réalisées par les oto-rhino-laryngologistes universitaires d’Ile de France: résultats préliminaires - 30/11/21

Doi : 10.1016/j.aforl.2020.10.007 
S. Bartier a, , 1 , C. La Croix b, 1, D. Evrard c, 3, R. Hervochon d, 3, O. Laccourreye e, C. Gasne f, A. Excoffier f, L. Tanaka g, B. Barry c, A. Coste a, F. Tankere d, R. Kania h, 2, J. Nevoux g, 2
a Université Paris Est, service ORL, Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 
b Université Paris Centre, service ORL, AP–HP, hôpital Cochin AP–HP, 27, rue du Faubourg-St-Jacques, 75014 Paris, France 
c Université Paris Centre, service ORL, hôpital Bichat, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
d Université Paris Sorbonne, service ORL, AP–HP, hôpital La Pitié-Salpétrière, 47-83 Boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
e Université Paris Centre, service ORL, AP–HP, HEGP, 20–40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
f Université Paris Sorbonne, service ORL, AP–HP, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
g Université Paris Saclay, service ORL, AP–HP, hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
h Université Paris Nord, service ORL, AP–HP, hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Analyse des trachéotomies post intubation pour SARS-Cov-2 réalisées par les otorhinolaryngologistes de 7 centres universitaires d’Ile de France (23/03-23/04/2020).

Matériel et méthodes

Etude observationnelle, rétrospective, multicentrique, d’une cohorte de 59 patients.

Objectifs principaux

Évaluer le nombre, les caractéristiques et les modalités pratiques des trachéotomies réalisées, ainsi que le statut Covid-19 des opérateurs. Objectifs secondaires: préciser la durée de trachéotomie, le taux de décanulation, les complications immédiates et l’état de l’axe laryngo-trachéal.

Résultats

Le motif de réalisation était l’aide au sevrage et l’échec d’extubation respectivement dans 86 % et 14 % de cas. La technique utilisée était chirurgicale, percutanée et hybride respectivement dans 91,5 %, 3,4 % et 5,1 % des cas. Aucun des opérateurs ne développait de symptômes compatibles avec une infection par le Covid-19. Une complication post opératoire survenait dans 15 % des cas, sans différence statistiquement significative entre les techniques chirurgicales et percutanée/hybride, même si aucune complication ne survenait après trachéotomies percutanées et hybrides. Aucune trachéotomie ni aucune complication n’était suivie par la mort du patient. Le taux de décanulation était de 74,5 % avec une durée moyenne de port de la trachéotomie de 20±12jours. Pour 55 % des patients évalués par nasofibroscopie après décanulation, une anomalie laryngée était notée. En analyse univariée, aucune des caractéristiques cliniques n’influait, de façon statistiquement significative sur la durée de trachéotomie, le taux de décanulation et la survenue d’une altération de l’état laryngé.

Conclusion

L’absence de contamination des chirurgiens, l’hétérogénéité de pratiques selon les centres, le taux élevé de complications et de lésions laryngées quelle que soit la technique utilisée et des particularités des patients sont les quatre points principaux qui ressortent de cette étude rétrospective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SRAS-CoV-2, Trachéotomie, Otorhinolaryngologie, France


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 138 - N° 6

P. 444-452 - décembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Qualité et lisibilité de l’information disponible en ligne sur l’otite séromuqueuse en France
  • J. Molher, L. Duchene, N. Bukhardt, D. Bonnard, T. Sagardoy
| Article suivant Article suivant
  • Le Narrow-Band Imaging dans la pratique otorhinolaryngologique carcinologique : état de l’art
  • E. Chabrillac, A. Dupret-Bories, B. Vairel, V. Woisard, G. De Bonnecaze, S. Vergez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.