Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

SARS-CoV-2 : un coronavirus pandémique du XXIe siècle - 15/12/21

[90-55-0032-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(21)44374-8 
C. Alloui a, S. Brichler a, b, c, H. Delagrèverie a, b, d, , S. Fannière e, P. Demange f, C. Charre g, F. Le Gal a, A. Gerber a, T. Drugan h, E. Gordien a, b, c, E. Carbonnelle a, b, d, F. Adnet b, i, P. Dény a, b, j,
a Centre national de référence des hépatites virales B, C et delta, Laboratoire de microbiologie clinique, Hôpital Avicenne, Groupe des Hôpitaux Universitaires de Paris Seine-Saint-Denis, AP-HP, 125 rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
b Unité de formation et recherches santé, médecine, biologie humaine, Université Sorbonne Paris Cité, Bobigny/Villetaneuse, France 
c Inserm U955, équipe 18, 51 avenue du Maréchal De-Lattre-De-Tassigny, 94010 Créteil, France 
d Infection, Antimicrobials, Modeling, Evolution (IAME), Inserm UMR 1137, Paris, France 
e Service de néonatalogie, Centre hospitalier territorial Médipôle, 110 boulevard Joseph-Wamytan, 98835 Dumbéa-sur-Mer, Nouvelle Calédonie 
f Hôpital Américain, 63 bd Victor-Hugo, 92200 Neuilly-sur-Seine, France 
g Service de virologie, Hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
h Department of medical Informatics and Biostatistics, Iuliu Hatieganu University of Medicine and Pharmacy, Cluj-Napoca, Romania 
i Services des urgences, Groupe des Hôpitaux Universitaires de Paris Seine-Saint-Denis, AP-HP, 125 rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
j Inserm U1052-UMR, CNRS 5286, Centre de recherche en cancérologie de Lyon, 28 rue Laënnec, 69373 Lyon cedex 08, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Cet article a pour mission de rassembler en langue française les données concernant l'infection au severe acute respiratory syndrome-coronavirus-2 (SARS-CoV-2) responsable de la coronavirus infectious disease-2019 (COVID-19), à l'été 2021. Après une phase pandémique, l'épidémie poursuit son développement et induit une mortalité importante qui bouleverse tout l'équilibre mondial. Après un bref historique, la revue aborde des points plus fondamentaux virologiques, une description clinique, l'aspect épidémiologique et les différentes approches thérapeutiques, en particulier l'avènement en un temps record (moins d'une année) du développement des stratégies vaccinales innovantes fondées sur l'acide ribonucléique messager (ARNm) codant le spicule viral ou l'utilisation d'adénovirus recombinant défectif pour la réplication. Schématiquement, le diagnostic repose sur la mise en évidence de composants viraux, en particulier le génome (ARN SARS-CoV-2) ou ses protéines (antigènes SARS-CoV-2) dans les sécrétions nasopharyngées ou la salive. La prévention repose sur la distanciation physique, toujours d'actualité, le port de masque dans les transports, les espaces clos ou en cas de rassemblement, et bien sûr la vaccination qui, si elle n'empêche pas de façon absolue une contamination éventuelle, limite fortement la nécessité d'une hospitalisation : plus de 80 % des personnes nécessitant une hospitalisation pour COVID-19 ne sont pas vaccinées. Outre l'oxygénothérapie par voie nasale ou au masque, les médicaments anti-inflammatoires sont déjà disponibles (corticostéroïdes), ou en évaluation positive (anti-interleukine (IL)-6, et anti-janus kinases) et ont réduit la mortalité. L'année 2022 pourrait voir l'apparition d'antiviraux directs (anti-protéases, anti-ARN polymérase, etc.) qui pourraient, dans le meilleur des cas, avoir une activité pan-sarbecovirus. À l'image d'autres infections humaines à coronavirus, cette première grande pandémie du XXIe siècle pourra se tarir lorsque toute la population aura été infectée ou, plus positivement, bénéficiera d'une vaccination efficace, ce qui est malheureusement encore loin d'être le cas. Dès lors, malgré une infection aiguë, cette réplication virale continue planétaire donne le champ libre à l'émergence de mutants susceptibles d'échapper à la vaccination, ce qui rapproche cette maladie du modèle grippe, nécessitant d'adapter la vaccination en cas de glissement viral important.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : COVID-19, SARS-CoV-2, Pandémie, Coronavirus, Mutation, Variant, Infection respiratoire, Cytokine, Vaccins, Vaccins à ARN


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Coronaviridae
  • Astrid Vabret
| Article suivant Article suivant
  • Cytomégalovirus humain
  • M. Segondy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.