Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Homo cepranensis sp. nov. and the evolution of African-European Middle Pleistocene hominids - 01/01/03

Doi : 10.1016/S1631-0683(03)00015-0 

Francesco  Mallegni a * ,  Emiliano  Carnieri a ,  Michelangelo  Bisconti b ,  Giandonato  Tartarelli c ,  Stefano  Ricci a ,  Italo  Biddittu d ,  Aldo  Segre d *Correspondence and reprints.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

The hominid calvarium from Ceprano (Italy) shows peculiar characters, especially in the frontal bone. This specimen differs from the other hominid species (H. ergaster, H. erectus, and H. heidelbergensis). The morphometric and the cladistic analyses show that the Italian fossil is a new hominid species. The typical characters of European H. heidelbergensis are absent in the frontal morphology of Ceprano, which is a representative of an African population that perhaps migrated at about 1.0 Ma (represented by the specimen from Bouri and as demonstrated by the cladistic analysis) and that did not ultimately contribute to the human population of Europe during the Middle and Late Pleistocene. On the other hand, Ceprano shares features with Middle Pleistocene H. rhodesiensis, and this allows us to suppose that Ceprano is an early relative of this African form. To cite this article: F. Mallegni et al., C. R. Palevol 2 (2003) 153-159.

Résumé

Homo cepranensis sp. nov. et l'évolution des hominidés eurafricains du Pléistocène moyen. Le crâne de Ceprano (Italie) montre quelques caractères anatomiques très intéressants, surtout en ce qui concerne l'anatomie de l'os frontal, qui diffère en cela de ceux des autres hominidés de l'hémisphère septentrional (H. ergaster, H. erectus et H. heidelbergensis). Les analyses morphométriques et cladistiques tendent à démontrer que le crâne de Ceprano peut représenter une espèce nouvelle. Les spécimens européens relatifs à H. heidelbergensis montrent des caractères différents et Ceprano peut être considéré, en Europe, comme le premier représentant d'une population d'origine africaine ; cette espèce émigra vers le nord il y a un million d'années environ (un autre représentant pourrait être Bouri, ainsi que l'analyse cladistique semble le démontrer). Il semble aussi que cette nouvelle espèce ne contribua que peu à l'établissement du peuplement humain des territoires septentrionaux pendant le Pléistocène moyen et supérieur. Ceprano semble annoncer, de par ces caractères, les formes humaines représentées par des spécimens attribués à Homo rhodesiensis ; tout cela permet de supposer que Ceprano représente une forme précoce de ces derniers. Pour citer cet article : F. Mallegni et al., C. R. Palevol 2 (2003) 153-159.

Mots clés  : Homo cepranensis ; Middle Pleistocene ; human evolution.

Mots clés  : Homo cepranensis ; Pléistocène moyen ; évolution des hominidés.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 2

P. 153-159 - mars 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A remarkable hollow-crested hadrosaur from Russia: an Asian origin for lambeosaurines
  • Pascal Godefroit, Yuri Bolotsky, Vladimir Alifanov
| Article suivant Article suivant
  • Deux datations carbone 14 en spectrométrie de masse par accélérateur (SMA) pour une représentation pariétale de la grotte Mayenne-Sciences (Thorigné-en-Charnie, Mayenne) : émergence d'un art gravettien en France septentrionale ?
  • Romain Pigeaud, Hélène Valladas, Maurice Arnold, Hélène Cachier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.