Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude de l’impact économique des cônes en métal poreux dans les arthroplasties totales du genou - 24/12/21

Economic evaluation of porous metal cones in total knee arthroplasty

Doi : 10.1016/j.pharma.2021.04.009 
T. Mékidèche a, X. Armoiry b, P. Sautet c, C. Dussart d, B. Mandy e,
a Hôpital de la Timone, université Aix-Marseille, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, Marseille, France 
b UMR-CNRS 5510, ISPB/hôpital Édouard-Herriot, université de Lyon, Lyon, France 
c Institut du mouvement et de l’appareil locomoteur, hôpitaux Sud, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, Marseille, France 
d Laboratoire Parcours santé systémique, université de Lyon, Lyon, France 
e Hôpital Renée Sabran, hospices civils de Lyon, Hyères, France 

Auteur correspondant. Hôpital Renée Sabran – hospices civils de Lyon, boulevard Édouard-Herriot, 83406 Hyeres, France.Hôpital Renée Sabran – hospices civils de Lyonboulevard Édouard-HerriotHyeres83406France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Les cônes en métal poreux ne sont pas remboursés en sus des GHS.
Les cônes représentaient 35 % des GHM et 44 % des GHS concernés.
Le surcoût moyen lié aux cônes était de 2709±1138€/séjour.
Si reconstruction par allogreffe, le gain pour les hôpitaux serait de 108€/séjour.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Le recours aux cônes en métal poreux pour combler les pertes de substance osseuse au cours des arthroplasties du genou est croissant, mais ces dispositifs ne sont pas remboursés en sus des groupes homogènes de séjour (GHS). L’impact économique des cônes en métal poreux pourrait être important pour les hôpitaux.

Matériel et méthodes

Étude bicentrique observationnelle incluant tout patient ayant bénéficié d’une prothèse totale du genou avec reconstruction osseuse par cônes en métal poreux entre juin 2014 et juin 2019, dans deux hôpitaux universitaires français. Les coûts ont été évalués à l’aide de l’étude nationale des coûts à méthodologie commune. Les dépenses engagées par les hôpitaux ont été comparées aux montants des groupes homogènes de malades (GHM) et aux recettes perçues au titre des GHS.

Résultats

96 patients (103 séjours) ont bénéficié de l’implantation de 195 cônes. Les établissements ont perçu en moyenne 10 970±1401€ /séjour. Les dépenses associées aux cônes représentaient en moyenne 35 % des GHM et 44 % des GHS. Le surcoût moyen lié aux cônes était de 2709±1138€ /séjour. Si les reconstructions avaient été réalisées par allogreffe, le gain moyen pour les hôpitaux aurait été de 108€ /séjour.

Conclusion

Les cônes semblent présenter des avantages cliniques pour les chirurgiens en diminuant l’incidence des reprises. Cette étude montre l’inadéquation actuelle du financement de ces dispositifs pour les hôpitaux français, suggérant la nécessité d’élargir les possibilités de prise en charge des technologies innovantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The use of porous metal cones (PMC) to fill bone loss during knee replacements is increasing, but these medical devices are not reimbursed in addition to diagnosis related tariffs (DRTs). The economic impact of PMC may be significant for hospitals.

Material and methods

This multicenter observational study includes all patients who benefited of a total knee prosthesis, with reconstruction by PMC, between June 2014 and June 2019, in two French university hospitals. The costs of each diagnosis related group (DRG) was evaluated using the “étude nationale des coûts à méthodologie commune (ENC)”. The PMC costs were compared with the amounts of DRG and with the fares perceived by the hospital from the French sickness fund (DRTs).

Results

96 patients (103 stays) benefited from the implantation of 195 cones. The hospital incomes were 10,970±1401€ /stay. Spending associated with PMC represented 35% of DRGs and 44% of DRTs. The average additional cost related to the cones was 2709±1138€ /stay. If the reconstructions had been performed by allograft, the average gain for hospitals would have been 108€ /stay.

Conclusion

If PMC have clinical benefits for surgeons in reducing the incidence of revision, this study shows the inadequacy of the funding of these devices for French hospitals. This suggests the need to expand the possibilities of supporting innovative technologies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prothèse totale de genou, Perte de substance osseuse, Cône en métal poreux, Coûts hospitaliers

Keywords : Total knee arthroplasty, Bone defect, Porous metal cones, Hospital cost


Plan


© 2021  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 1

P. 81-88 - janvier 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge multidisciplinaire d’une intoxication volontaire au laurier rose : comment estimer les quantités ingérées ?
  • C. Combe, J. Guitton, A. Daudé, T. Le Bricon, N. Guibert, C. Bosset, T. Girardot
| Article suivant Article suivant
  • Sécurité d’approvisionnement : mieux connaître l’organisation des fournisseurs
  • H. Vergne, A. Loubière, A. Lawruk, N. Poisson, P. Paubel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.