Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome hépatorénal : de la physiopathologie au traitement - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0750-7658(02)00851-1 

D.  Aguillon,  P.  Seguin,  Y.  Mallédant * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs - Faire la synthèse des données sur la physiopathologie et le traitement actuel du syndrome hépatorénal (SHR).

Sources de données - La recherche bibliographique a été effectuée à l'aide de la base de données Medline®. Les mots clés utilisés ont été : syndrome hépatorénal, ascite, cirrhose et hypertension portale.

Extractions des données - Entre 1986 et 2002, seuls les articles les plus pertinents et contributifs ont été conservés. Un article de référence de 1975 a été utilisé.

Synthèse - Le syndrome hépatorénal est une des complications de la cirrhose avec hypertension portale et ascite. Il s'agit d'une insuffisance rénale fonctionnelle rapportée à une vasoconstriction rénale intense, conséquence d'une vasodilatation du territoire splanchnique. Deux types de SHR sont distingués selon la vitesse et le stade de l'insuffisance rénale. La compréhension des mécanismes physiopathologiques conduisant au SHR a permis de s'orienter vers des traitements médicamenteux vasoconstricteurs sélectifs du territoire splanchnique comme solution d'attente à la transplantation hépatique qui reste le traitement de référence. La terlipressine, analogue de synthèse de la vasopressine exerçant une activité préférentielle sur les récepteurs vasculaires V1, apparaît donc comme le traitement de choix et de première intention dans le SHR. La place du shunt intrahépatique portosystémique reste à préciser.

Conclusion - Le pronostic du SHR est constamment mortel à très court terme en l'absence de traitement curatif. L'utilité des vasoconstricteurs tels que la terlipressine dans l'attente d'un traitement radical par transplantation hépatique repose sur une meilleure compréhension de la physiopathologie du SHR.

Mots clés  : Syndrome hépatorénal ; Ascite ; Cirrhose ; Hypertension portale.

Abstract

Objectives - Data synthesis on physiopathology and treatment of hepatorenal syndrome (HRS).

Data sources - Data were searched in the Medline database from 1975 to 2002 using the following key-words: hepatorenal syndrome, ascite, cirrhosis and portal hypertension.

Data extraction - Publications from 1986 to 2002 were selected depending on the quality of their methodology and their pertinence. One publication from 1975 was kept.

Data synthesis - Hepatorenal syndrome is a common and severe complication of patients with advanced liver cirrhosis with ascites. It is a functional renal failure due to intense vasoconstriction of the renal circulation secondary to an intense splanchnic vasodilatation. Two types of HRS are differentiated mainly by the speed and the magnitude of the renal failure. Liver transplantation remains the best treatment but is rarely applicable because of the short survival after diagnosis. In the last few years, new therapy have been developed, vasoconstrictor drugs which mainly elicit their effects on the splanchnic circulation as vasopressin and principally its analogues ornipressine and terlipressine are effective in improving renal function and could act as bridge for liver transplantation. The place of the transjugular intrahepatic portosystemic shunt remain to be evaluated.

Conclusion. - Prognosis of patients with HRS remains poor but the pharmacologic treatment by terlipressine has improved the prognosis particularly in order to wait liver transplantation.

Mots clés  : Hepatorenal syndrome ; Ascite ; Cirrhosis ; Portal hypertension.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 30-38 - janvier 2003 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.