Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bilan allergologique après un choc anaphylactique à un curare non dépolarisant : conduite à tenir pour une anesthésie ultérieure - 01/01/02

Doi : 10.1016/S0750-7658(02)00802-X 

N.  Louvier a * ,  A.  Chomel a ,  E.  Collet b ,  A.  Juniot a ,  M.  Pillet c *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons les observations de deux patients ayant présenté un choc anaphylactique de grade II et IV au rocuronium. Les deux patients ont bénéficié d'un bilan allergologique à distance confirmant le diagnostic. L'allergie croisée à l'ensemble des myorelaxants a ensuite été explorée par intradermoréactions et histaminolibération leucocytaire in vitro. Tests cutanés et histaminolibération se sont révélés négatifs pour le cisatracurium. Les deux patients ont pu recevoir sans effet indésirable du cisatracurium lors d'une anesthésie ultérieure pour une chirurgie qui nécessitait une curarisation.

Mots clés  : Myorelaxants ; Anaphylaxie ; Cisatracurium ; Rocuronium.

Abstract

We report two cases of severe anaphylactic reactions to rocuronium. Diagnosis was confirmed by skin tests and specific IgE assay. Cross-reactivity to all neuromuscular blocking agents was investigated by intradermal tests and leucocyte histamine release test. Intradermal tests and leukocyte histamine release were negative for cisatracurium. The two patients had undergone a subsequent general anaesthesia using cisatracurium and did not present any adverse reaction.

Mots clés  : Muscle relaxants ; Anaphylaxis ; Cisatracurium ; Rocuronium.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 54-57 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ventricule unique et anesthésie obstétricale : à propos de deux cas
  • L. Dubois, H. Belkacem, M. Berl, P. Dailland, P. Carli
| Article suivant Article suivant
  • Intoxication à l'iode après irrigations sous-cutanées de povidone iodée
  • G. Labbé, P. Mahul, J. Morel, R. Jospe, A. Dumont, C. Auboyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.