Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intoxication à l'iode après irrigations sous-cutanées de povidone iodée - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0750-7658(02)00850-X 

G.  Labbé * ,  P.  Mahul,  J.  Morel,  R.  Jospe,  A.  Dumont,  C.  Auboyer*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La povidone iodée considérée comme sûre et efficace, est fréquemment utilisée en irrigation dans les infections profondes. Nous rapportons le cas d'une intoxication à l'iode chez un homme de 68 ans, après irrigation tégumentaire d'une solution de povidone iodée à une concentration de 20 % pour une cellulite diffuse de la cuisse. Des troubles de conduction cardiaque, une acidose lactique, une insuffisance rénale aiguë, une hypocalcémie et une dysthyroïdie ont été les manifestations de cette intoxication confirmée par une iodémie totale et une iodurie très élevées.

Mots clés  : Povidone iodée ; Intoxication ; Cellulite ; Acidose lactique ; Insuffisance rénale.

Abstract

Irrigation of povidone iodine considered as a safe and effective procedure, is frequently used for deep infections. We report a case of intoxication by iodine in a man of 68-year-old after subcutaneous irrigations of Betadine® at a concentration of 20% for a subcutaneous infection of the thigh. Abnormalities of cardiac conduction, lactic acidosis, acute renal failure, hypocalcaemia and thyroid dysfunction were the manifestations of the intoxication confirmed by a very high level of total blood iodine and urine iodine.

Mots clés  : Povidone iodine ; Intoxication ; Subcutaneous infection ; Lactic acidosis ; Acute renal failure.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 58-60 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bilan allergologique après un choc anaphylactique à un curare non dépolarisant : conduite à tenir pour une anesthésie ultérieure
  • N. Louvier, A. Chomel, E. Collet, A. Juniot, M. Pillet
| Article suivant Article suivant
  • La symptomatologie de la brèche dure-mérienne est-elle reproductible chez la même patiente ?
  • T. Villevieille, A. Gnaho, I. Rouquette, J.P. Tourtier, D. Benhamou, G. Mion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.