Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réversion des curares par la néostigmine : cohorte prospective française évaluant l’utilisation de l’atropine - 11/01/22

Neuromuscular blockade reversal with neostigmine: A French prospective cohort evaluating the use of atropine

Doi : 10.1016/j.anrea.2021.10.010 
Amandine Gruel 1, , Margot Smirdec 2, Sébastien Cambier 3
1 CHU de Clermont-Ferrand, université Clermont-Auvergne, 58, rue Montalembert, 63011 Clermont-Ferrand, France 
2 Centre Jean-Perrin, département d’anesthésie réanimation, 58, rue Montalembert, 63011 Clermont-Ferrand, France 
3 Secteur biométrie et médico-économie, centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand, direction de la recherche clinique et de l’innovation, bâtiment Dunant, 3e étage, 58, rue Montalembert, 63003 Clermont-Ferrand, France 

Amandine Gruel, CHU de Clermont-Ferrand, université Clermont-Auvergne, 58, rue Montalembert, 63011 Clermont-Ferrand, FranceCHU de Clermont-Ferrand, université Clermont-Auvergne58, rue MontalembertClermont-Ferrand63011France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La curarisation résiduelle reste une cause évitable de morbidité au bloc opératoire. Cette étude évaluait les modalités d’administration de la néostigmine et de l’atropine et leurs répercussions sur les variables hémodynamiques classiquement monitorées lors de l’anesthésie générale.

Méthodes

De janvier 2019 à octobre 2020, un questionnaire a été mis en ligne et diffusé aux 6395 médecins et 1898 internes d’anesthésie-réanimation. Il s’intéressait au mode d’administration de la néostigmine, à l’utilisation systématique ou non de l’atropine et aux effets hémodynamiques observés.

Résultats

Sur 1172 réponses recueillies, 860 réponses ont pu être analysées (73 %). La néostigmine a été utilisée avec l’atropine dans 768 cas (91 %) et sans atropine dans 74 cas (9 %). L’incidence des effets indésirables était différente selon le mode et la vitesse d’administration de la néostigmine (261 (43 %) en intraveineux direct, 98 (50 %) en intraveineux lent à la seringue, 11 (27 %) dans une poche de cristalloïdes). En présence d’atropine, 348 réponses (45 %) retrouvaient des effets indésirables contre 22 (29 %) en l’absence d’atropine. Une tachycardie était retrouvée dans 321 cas (42 %) des décurarisations avec atropine. Une bradycardie était retrouvée dans 37 réponses (4 %).

Conclusion

Malgré les recommandations en vigueur, l’atropine n’était pas toujours utilisée de façon systématique après l’administration de néostigmine. Lorsque l’atropine était utilisée, elle était associée à un nombre d’effets indésirables plus important.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Residual neuromuscular blockade remains an avoidable cause of morbidity in the operating theatre. This study evaluated the administration of neostigmine and atropine and their impact on the haemodynamic variables traditionally monitored during general anaesthesia.

Methods

From January 2019 to October 2020, a questionnaire was posted online and distributed to the 6395 doctors and 1898 residents in Anaesthesia and Intensive Care. It mainly assessed the mode of administration of neostigmine, the systematic use or not of atropine and the haemodynamic effects observed.

Results

Out of 1172 responses collected, 860 responses could be analysed (73%). Neostigmine was used with atropine in 768 cases (91 %) and without atropine in 74 cases (9%). The incidence of adverse events differed according to the mode and speed of administration of neostigmine (261 (43%) direct intravenous route, 98 (50%) slow intravenous injection with a syringe, and 11 (27%) in a crystalloid infusion). In the presence of atropine, 348 (45%) of the responses had adverse effects compared to 22 (29%) in the absence of atropine. Tachycardia was found in 321 cases (42%) of decurarisation with atropine. Bradycardia was found in 37 responses (4%).

Discussion

Despite the current guidelines, atropine was not always routinely used after neostigmine administration. When atropine was used, it was associated with a higher number of adverse events.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Décurarisation, Recommandations, Néostigmine, Atropine

Keywords : Neuromuscular blockade reversal, Guidelines, Neostigmine, Atropine


Plan


© 2021  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 1

P. 27-34 - janvier 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conflit en situation de limitation ou d’arrêt de traitement en réanimation
  • Fabrice Michel, Frédérique Claudot, Benoit Veber, Comité Éthique de la SFAR, Elodie Brunel, Valérie Gateau, Caroline Guibet Lafaye, Stanislas Kandelman, Florence Lallemant, Anne Le Boudec, Matthieu Ledorze, Laurent Muller, Karine Nouette-Gaulain, Pierre-François Perrigault, Nadège Rutter, Emmanuel Samain, Gérald Visquesnel, Luca Zilberstein
| Article suivant Article suivant
  • Notions de physiopathologie et de pharmacodynamique indispensables à la maîtrise des endoscopies du sommeil dans le cadre du Syndrome d’Apnées et d’Hypopnées Obstructives du Sommeil (SAHOS)
  • Eric Deflandre, Jean-François Brichant, Dan Benhamou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.