Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie des anomalies congénitales des artères coronaires - 11/01/22

[42-770]  - Doi : 10.1016/S1241-8226(21)43389-X 
P. Vouhé a, b  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Faculté de médecine Paris-Centre, Université de Paris, 75015 Paris, France 
b Unité médico-chirurgicale de cardiologie congénitale adulte, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France 

Résumé

Les anomalies congénitales des artères coronaires sont fréquentes et variées. La plupart ne sont que de simples curiosités anatomiques sans conséquence clinique. Certaines peuvent entraîner ischémie myocardique, accidents coronariens aigus ou mort subite. Les anomalies coronaires représentent la seconde cause cardiaque de mort subite. Les fistules coronaires sont des communications anormales entre une artère coronaire et, soit une cavité cardiaque, soit un gros vaisseau. La plupart des fistules coronaires peuvent être fermées par cathétérisme interventionnel. Les autres doivent être opérées (fermeture intracardiaque ou transcoronaire). Les résultats sont excellents. Les anomalies de naissance à partir de l'artère pulmonaire intéressent essentiellement l'artère coronaire gauche. Cette anomalie entraîne, tôt dans la vie lorsque les résistances vasculaires pulmonaires baissent, une ischémie de gravité variable. Le traitement chirurgical consiste à réimplanter l'ostium anormal dans l'aorte ascendante. Le risque opératoire dépend de la sévérité de l'ischémie myocardique préopératoire. Les résultats à distance sont excellents. Certaines des anomalies de naissance et de trajet à partir de l'aorte exposent à un risque de mort subite d'effort. Les formes intéressant l'artère coronaire gauche sont dangereuses et doivent être opérées. Les indications sont plus discutées dans les formes intéressant l'artère coronaire droite et sont réservées aux formes symptomatiques. La correction chirurgicale doit s'adapter à l'anomalie : réimplantation coronaire (trajet interartériel sans segment intramural), ostioplastie coronaire (trajet interartériel avec segment intramural), myotomie supra-artérielle (trajet intraconal). Certaines anomalies sont rares et sévères (atrésie de l'ostium coronaire gauche) ou fréquentes et le plus souvent asymptomatiques (artère coronaire avec « pont » myocardique).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cardiopathie congénitale, Artères coronaires, Traitement chirurgical


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur nos plateformes électroniques.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anomalies des arcs aortiques
  • E. Le Bret, S. Le Bret
| Article suivant Article suivant
  • Communications interauriculaires et retours veineux pulmonaires anormaux partiels
  • G. Dubois, F. Roubertie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.