Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Myélopathies inflammatoires : de la SEP à la NMO - 14/01/22

Inflammatory myelopathies: From MS to NMO

Doi : 10.1016/j.praneu.2021.12.004 
N. Collongues a, b,
a Département de neurologie, CHU de Strasbourg, 1 avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 
b Centre d’investigation clinique, Inserm U1434, 1, place de l’hôpital, 67091 Strasbourg Cedex, France 

Auteur correspondant. Département de neurologie, CHU de Strasbourg, 1, place de l’hôpital, 67091 Strasbourg Cedex, FranceDépartement de neurologie, CHU de Strasbourg1, place de l’hôpitalStrasbourg Cedex67091France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 14 January 2022
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Il est désormais acquis que la neuromyélite optique (NMO) est une maladie bien distincte de la sclérose en plaques (SEP), tant sur le plan clinique que radiologique. De plus, l’avancée récente des connaissances a permis de distinguer encore un peu plus les NMO avec anticorps anti-aquaporine-4 (AQP4) de celles avec anti-myelin oligodendrocyte glycoprotein (MOG). Alors que l’atteinte médullaire est fréquente dans ces 2 cadres nosologiques et dans la SEP, leur expression est différente tant sur le plan clinique que radiologique. Les myélites de SEP sont généralement petites et excentrées. Le terme « partiel » leur est consacré car leur sévérité est variable et les lésions couvrent habituellement moins de 2 métamères dans le plan sagittal et moins d’une hémimoelle dans le plan axial. En revanche, les myélites de NMO sont généralement sévères, étendues sur plus de 3 métamères dans le plan sagittal et occupent plus de 50 % de la surface médullaire dans le plan axial. Le terme qui leur est consacré est celui de myélite aigue transverse longitudinalement étendue (MALTE). Parmi les signes distinctifs de la NMO avec anti-AQP4 on retrouve les bright spotty lesions (lésions T2 hyperbrillantes) alors que ceux spécifiques de la NMO à anti-MOG sont le signe du H sur les coupes axiales ou l’atteinte du cône médullaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

It is now accepted that neuromyelitis optica (NMO) is a disease quite distinct from multiple sclerosis (MS), both clinically and radiologically. In addition, recent advances in knowledge have enabled further distinction between NMO with anti-aquaporin-4 (AQP4) antibodies and NMO with anti-myelin oligodendrocyte glycoprotein (MOG). While spinal cord involvement is frequent in these two nosological settings and in MS, their expression is different, both clinically and radiologically. MS myelitis is usually limited and off-center. They are termed “partial” because their severity is variable and the lesions usually cover less than two metamers in the sagittal plane and less than one hemimoella in the axial plane. In contrast, NMO myelitis is generally severe, spread over more than three metamers in the sagittal plane and occupy more than 50% of the spinal cord area in the axial plane. The term used here is longitudinally extensive acute transverse myelitis (LETM). Bright spotty lesions are among the distinctive signs of NMO with anti-AQP4 while the H sign on axial slices or cone involvement are specific for NMO with anti-MOG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myélite transverse, Sclérose en plaques, Neuromyélite optique, Anti-AQP4, Anti-MOG

Keywords : Transverse myelitis, Multiple sclerosis, Neuromyelitis optica, Anti-AQP4, Anti-MOG


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.