Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place de la réanimation après chirurgie thoracique - 14/01/22

The role of the intensive care unit after thoracic surgery

Doi : 10.1016/j.rmr.2021.12.006 
V. Fontana a, M. Coureau a, B. Grigoriu a, N. Tamburini b, J. Lemaitre c, A.-P. Meert a,
a Service de médecine interne, soins intensifs et urgences oncologiques, université Libre de Bruxelles (ULB), institut Jules-Bordet, rue Héger-Bordet, 1, 1000 Bruxelles, Belgique 
b Département de morphologie, médecine expérimentale et chirurgie, section de chirurgie 1, hôpital Sant’Anna, université de Ferrara, Ferrara, Italie 
c Service de chirurgie thoracique, Ambroise Pare, Mons, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 14 January 2022

Résumé

Le cancer bronchique est aujourd’hui la principale cause de décès liée au cancer dans les pays occidentaux. La chirurgie thoracique représente une des stratégies thérapeutiques majeures et les divers progrès faits ces dernières années ont permis de développer des techniques de moins en moins invasives. La période postopératoire reste parfois longue, l’approche post-chirurgicale a besoin d’être mieux codifiée et les différentes interventions mieux soutenues par des preuves scientifiques. À ce jour, il n’y a aucune preuve que l’admission postopératoire préventive aux soins intensifs soit bénéfique pour les patients subissant une chirurgie de résection pulmonaire sans complications immédiates. Une stratification du risque de complications qui prend en compte l’état de santé général du patient (ex : état nutritionnel, degré d’autonomie, etc.), les comorbidités et le type de chirurgie, peut être utile pour prédire le besoin de soins intensifs dans la période postopératoire. Cependant, les complications post-opératoires graves restent relativement fréquentes et la gestion postopératoire de ces patients aux soins intensifs, peut être complexe et longue. Avec la validation de « enhanced recovery after surgery » (ERAS) en chirurgie thoracique, de nouveaux protocoles sont nécessaires pour optimiser la prise en charge des patients opérés d’une résection pulmonaire. Cet article se concentre sur les principales complications post-opératoires, et la prise en charge aux soins intensifs des patients post chirurgie thoracique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Lung (bronchial) cancer is the leading cause of cancer-related death in Western countries today. Thoracic surgery represents a major therapeutic strategy and the various advances made in recent years have made it possible to develop less and less invasive techniques. That said, the postoperative period may be lengthy, post-surgical approaches need to be more precisely codified, and it matters that the different interventions involved be supported by sound scientific evidence. To date, however, there exists no evidence that preventive postoperative admission to intensive care is beneficial for patients having undergone lung resection surgery without immediate complications. A stratification of the risk of complications taking into consideration the patient's general state of health (e.g., nutritional status, degree of autonomy, etc.), comorbidities and type of surgery could be a useful predictive tool regarding the need for postoperative intensive care. However, serious post-operative complications remain relatively frequent and post-operative management of these intensive care patients is liable to become complex and long-lasting. In the aftermath of the validation of “enhanced recovery after surgery” (ERAS) in thoracic surgery, new protocols are needed to optimize management of patients having undergone pulmonary resection. This article focuses on the main postoperative complications and more broadly on intensive care patient management following thoracic surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer bronchique, Chirurgie thoracique, Pneumonectomie, Lobectomie, Complications postopératoires, Fistule bronchopleurale

Keywords : Lung cancer, Thoracic surgery, Pneumonectomy, Lobectomy, Postoperative complications, Broncho-pleural fistula


Plan


© 2021  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.