Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les urgences chirurgicales au Centre Hospitalier de Libreville - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0750-7658(03)00008-X 

A. Sima  Zué a * 1 ,  A.  Josseaume b ,  D. Ngaka  Nsafu a ,  L.  Galoisy-Guibal c ,  J.P.  Carpentier d *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Évaluer les délais de prise en charge des urgences chirurgicales et en identifier les causes de retard.

Type d'étude. - Étude prospective sur 36 mois.

Matériel et méthode. - De janvier 1996 à décembre 1998, toutes les urgences chirurgicales arrivant au Centre Hospitalier de Libreville ont été classées en urgences absolues (UA) et en urgences relatives (UR). Cinq paramètres ont été mesurés : attente avant le 1er contact avec l'interne de garde (T1) ; délai de prise de décision opératoire (T2) ; délai d'admission au bloc opératoire (T3) ; attente avant l'intervention chirurgicale (T4) ; durée totale d'attente entre l'admission et le début de l'intervention chirurgicale (TT). Pour chacune de ces étapes, les causes d'un allongement anormal de la durée de prise en charge de ces urgences ont été identifiées.

Résultats. - Durant cette période, 325 urgences chirurgicales ont été reçues. La durée moyenne de prise en charge d'une urgence chirurgicale a été de 504,3 ± 613,7 min. Parmi ces urgences, 114 ont été classées UA (35,1 %) et 211 UR (64,9 %) avec des délais moyens de prise en charge de 421,2 ± 347 min pour les UA et de 549,3 ± 722,5 min pour les UR. Des retards dans la prise en charge des urgences ont été retrouvés pour 176 patients (54,2 %). Leur fréquence a été de 58,8 % pour les UA et de 51,7 % pour les UR. La cause la plus fréquente des retards a été l'attente des résultats des examens complémentaires (44,4 %). Les problèmes d'approvisionnement ont été en cause dans 31,1 % des cas et les problèmes techniques ou des personnels dans 24,1 % des cas.

Conclusion. - Ce travail a permis de montrer que les délais de prise en charge des urgences chirurgicales sont anormalement longs au CHL. La fréquence des retards est importante aussi bien pour les UR que pour les UA. Les problèmes socio-économiques sont le plus souvent en cause. Une réflexion est nécessaire pour organiser la prise en charge des urgences chirurgicales au niveau d'une structure spécifique et codifier la prescription des examens complémentaires.

Mots clés  : Urgences chirurgicales ; Délais d'attente ; Causes de retard.

Abstract

Objective. - To estimate the waiting times of surgical emergencies and identify causes of delay.

Study design. - Prospective study over 36 months.

Material and method. - From January 1996 to December 1998, surgical emergencies arriving to the Libreville Hospital Center have been classified in absolute emergencies (AE) and relative emergencies (RE). Five parameters have been measured: waiting before the first contact with the resident (T1); waiting time for making the decision of operation (T2); waiting time for the admission in the operating block (T3); waiting before the surgical intervention (T4); total duration of waiting between admission in the operating block and the beginning of the surgical intervention (TT). Concerning each one of those stages, the abnormal lengthening causes of time for surgical emergencies have been identified.

Results. - During that period, 325 surgical emergencies have been received. The mean duration of surgical emergency management has been 504.3 ± 613.7 min. Among those emergencies, 114 have been classified AE (35.1%) and 211 RE (64.9%) with mean durations of 421.2 ± 347.0 min for AE and of 549.3 ± 722.5 min for RE. Some delays in the management of emergencies have been found among 176 patients (54.2%). Their frequency has been 58.8% for AE and 51.7% for RE. The most current cause of delays has been the waiting of complementary medical tests results (44.4%), followed by difficulties in supplying (31.1%) and by technical or staff problems (24.1%).

Conclusion. - This study has permitted to show that the waiting times of surgical emergencies management are abnormally long in Libreville hospital center. There is an important frequency in delays as well for RE as for AE. Socio-economic problems are very important. It seems necessary to organize surgical emergencies management in a specific structure and codify the prescription of complementary medical tests.

Mots clés  : Surgical emergencies ; Waiting time ; Causes of delay.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 3

P. 189-195 - mars 2003 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.