Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement kinésithérapique de l'épicondylalgie latérale - 31/01/22

[26-213-B-15]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(21)73582-1 
G. Christe, Physiothérapeute, maître d'enseignement HES, MSc , A. Vaswani : Physiothérapeute, maître d'enseignement HES, P. Balthazard, Physiothérapeute, maître d'enseignement HES, MSc
 Haute École de Santé Vaud, Haute École spécialisée de Suisse occidentale, 21, avenue de Beaumont, 1011 Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant.

Résumé

L'épicondylalgie latérale (EL) est une problématique fréquente, touchant entre 1 et 3 % de la population et présentant une prévalence à vie d'environ 40 %. La physiopathologie de l'EL est multifactorielle et ne ne se résume pas à une simple tendinopathie des extenseurs du poignet et des doigts. Ses différentes composantes peuvent être présentes à divers degrés suivant les individus. Dès lors, le recueil d'informations lors de l'anamnèse et l'évaluation physique constitue une étape importante pour identifier les déficiences. Le diagnostic de l'EL est basé sur les éléments suivants : la présence de symptômes sur la face latérale du coude, aggravés par des activités de préhension et reproduits par la palpation de cette région. L'évaluation des mouvements angulaires actifs et passifs et des mouvements accessoires du coude permet de mettre en évidence une limitation d'amplitude ou des symptômes dans une direction de mouvement. Le bilan musculaire permet d'identifier un déficit de force et de reproduire les douleurs à la contraction. La mécanosensibilité du nerf radial est évaluée avec le test neurodynamique upper limb neurodynamic test (ULNT) 2b. L'examen physique doit aussi intégrer la région cervicale, souvent impliquée dans les symptômes de l'EL. Les piliers du traitement de l'EL sont l'éducation du patient et les exercices actifs. Le but des exercices est d'augmenter progressivement la charge sur le tendon, en partant d'une position non douloureuse et en allant vers l'amplitude problématique, et d'intégrer l'ensemble du membre supérieur. La thérapie manuelle du coude a aussi montré des effets positifs à court terme sur les symptômes. Cette prise en charge peut être complétée par du taping, des étirements, des mobilisations neurodynamiques et des mobilisations du rachis cervical en fonction du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Physiothérapie, Raisonnement clinique, Évaluation, Tendinopathie, Épicondylite, Tennis elbow, Exercices, Thérapie manuelle


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologies du coude et rééducation
  • P. Vulliet, J. Chervin, J. Pierrart, E. Bourdillon, E. Masmejean
| Article suivant Article suivant
  • Rééducation des lésions tendineuses traumatiques de la main
  • A. Brunon-Martinez, M. Romain, J.-L. Roux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.