Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pharmacologie du cannabidiol : points de vigilance, conséquences et risques chez l’homme - 25/02/22

Pharmacology of cannabidiol: Red flags, consequences and risks in humans

Doi : 10.1016/j.therap.2022.02.001 
Joëlle Micallef a, , Anne Batisse b, Bruno Revol c
a Association française des Centres d’addictovigilance, CEIP-Addictovigilance, hôpital de la Timone, 13005 Marseille, France 
b Association française des Centres d’addictovigilance, CEIP-Addictovigilance, hôpital Fernand Vidal, 75475 Paris, France 
c Association française des Centres d’addictovigilance, CEIP-Addictovigilance Grenoble, CHU Grenoble Alpes, 38043 Grenoble, France 

Auteur correspondant. CEIP-Addictovigilance Marseille, service de pharmacologie clinique, hôpital de la Timone, Assistance publique–hôpitaux de Marseille, 234, rue Saint Pierre, 13005 Marseille, FranceCEIP-Addictovigilance Marseille, service de pharmacologie clinique, hôpital de la Timone, Assistance publique–hôpitaux de Marseille234, rue Saint PierreMarseille13005France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 25 February 2022

Résumé

Les connaissances scientifiques relatives au cannabidiol (CBD) nous apportent la preuve chaque jour que le CBD est une substance qui n’est pas inerte pharmacologiquement. S’il n’agit pas ou très peu sur les récepteurs cannabinoïdes (ceux où se fixe le tetrahydrocannabidol, THC), il agit au niveau d’autres récepteurs cérébraux, notamment à la dopamine et à la sérotonine en faisant ainsi un produit psychoactif à part entière. Sa consommation peut donc avoir des effets psychoactifs, à type de sédation et de somnolence par exemple. Chez l’homme, des interactions entre le CBD et des médicaments de type anti-épileptiques, anticoagulants, immunosuppresseurs ou de la méthadone, ont été mises en évidence. De ce fait, le traitement médicamenteux de patients atteints de maladie chronique peut être impacté à cause de l’interaction méconnue avec le CBD. Par ailleurs, une étude expérimentale récente a montré que l’utilisation du CBD par vapotage (e-cigarette) générait par la pyrolyse, des produits contenant du THC; il pourrait en découler de possibles conséquences sanitaires négatives pour l’usager en termes d’effets clinique et/ou d’effets collatéraux (notamment sur la conduite de véhicule). Enfin, les allégations thérapeutiques (hors médicament autorisés) purement spéculatives à ce stade peuvent détourner les usagers d’une prise en charge éprouvée (arrêt de leur traitement médicamenteux au profit du CBD ou « automédication »). L’ensemble de ces données souligne l’urgence à mettre en place des mesures relatives à l’accès au CBD visant à éviter des problèmes de santé publique, et à protéger les usagers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Scientific knowledge about cannabidiol (CBD) demonstrates that CBD is a substance that is not pharmacologically inert. If it does not act efficiently on cannabinoid receptors (those where tetrahydrocannabidol [THC] is fixed), it acts on brain receptors, especially on dopamine and serotonin receptors, making it a psychoactive product in its own right. Its consumption can thus have psychoactive effects, such as sedation and drowsiness for example. In humans, interactions between CBD and drugs such as anti-epileptics, anticoagulants, immunosuppressants or methadone, have been highlighted. Therefore, the drug treatment of patients with chronic diseases may be impacted because of the unknown interaction with CBD. In addition, a recent experimental study has shown that the use of CBD by vaping (e-cigarette) generated by pyrolysis, products containing THC; it could result in possible negative health consequences for the user in terms of clinical effects and/or collateral effects (including on driving). Finally, therapeutic claims (outside of authorized drugs) that are purely speculative at this stage may divert users from proven management (stopping their drug treatment in favor of CBD or “self-medication”). All these data underline the importance of implementing measures related to the accessibility of CBD in order to avoid public health consequences and to better protect the users.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cannabidiol, Pharmacologie, Effets SNC, Interaction médicamenteuse, Addictovigilance

Keywords : Cannabidiol, Pharmacology, SNC effects, Drug interaction, Addictovigilance


Plan


© 2022  Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.