Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coma éthylique secondaire à une sclérothérapie alcoolique - 23/04/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.05.041 
Valéry Blasco , Lionel Pellegrini, Pierre Visintini, Marc Leone, François Antonini, Jacques Albanèse, Claude Martin
Département d’anesthésie et de réanimation, CHU de Nord, F-13915 Marseille Cedex 20, France 

Valéry Blasco, Département d’anesthésie et de réanimation, CHU de Nord, Chemin des Bourrely, F-13915 Marseille Cedex 20, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les kystes séreux simples du rein représentent une affection bénigne souvent asymptomatique. Nous rapportons un cas d’intoxication alcoolique aiguë iatrogène consécutif à la ponction alcoolisation percutanée d’un kyste séreux rénal sous anesthésie locale.

Observation

La ponction percutanée était réalisée sous contrôle tomodensitométrique. En fin de procédure le patient présentait une altération de son état de conscience avec coma. Celui-ci était en rapport avec une intoxication alcoolique aiguë secondaire à la rupture du kyste avec la résorption rétropéritonéale d’éthanol vers la circulation générale.

Discussion

Les indications de cette technique concernent de multiples maladies. Cette complication rare non décrite antérieurement doit être connue pour appliquer les mesures symptomatiques adaptées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Simple serous renal cysts are an often asymptomatic benign disease, sometimes treated with ethanol sclerotherapy. We report a case of iatrogenic acute alcohol intoxication following percutaneous injection of alcohol into a renal cyst under local anesthesia.

Case

The percutaneous injection was guided by computed tomography. At the end of the procedure, the patient went into a coma due to alcohol intoxication: the cyst ruptured and ethanol was resorbed into the systemic circulation.

Discussion

Alcohol injection for sclerotherapy is used for several indications. This rare event has not previous been described, but should be known so that physicians can be prepared to manage it correctly.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4P1

P. 614-617 - avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lipome intra-articulaire vrai sur un genou rhumatoïde
  • Loubna Bennani, Bouchra Amine, Souad Aktaou, Najia Hajjaj-Hassouni
| Article suivant Article suivant
  • Découverte fortuite d’une maladie de Fahr
  • Caroline Caramella, Julien Cazejust, Marie-Christine Petit-Lacour, Sandra Canale, Yves Menu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.