Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Corrélations entre l’échelle d’idéation suicidaire de Beck, l’échelle d’évaluation du risque suicidaire RSD et l’échelle Hamilton dépression - 23/04/08

Doi : 10.1016/j.encep.2006.09.002 
J.-L. Ducher a, , J. Dalery b
a Clinique de l’Auzon, 63670 La Roche-Blanche, France 
b Centre hospitalier le Vinatier, 95, boulevard Pinel, 69500 Bron, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Cette étude montre que les corrélations entre les échelles d’idéation suicidaire de Beck et d’évaluation du risque suicidaire de Ducher (RSD) sont statistiquement significatives (r=0,69 ; p<0,0001) mais que ces deux échelles ne sont pas mieux corrélées avec l’échelle Hamilton dépression qu’avec l’échelle d’anxiété clinique de Snaith. De plus, l’utilisation d’un modèle multifactoriel avec sélection en step-wise révèle que l’item « suicide » de l’échelle Hamilton dépression explique, à lui seul, plus du tiers de la variabilité de l’échelle de Beck et de la RSD. Ainsi, la relation entre les dimensions « suicide » et « anxiété » apparaît aussi importante chez notre population de patients dépressifs que celle entre les dimensions « suicide » et « dépression ». L’amélioration plus rapide, sous fluoxétine ou sous fluvoxamine, de la RSD face à l’échelle de Beck ou de Hamilton et l’évolution parallèle de ces dernières suggèrent que certains antidépresseurs pourraient avoir une rapidité d’action sur la dimension « suicide » comparable à celle qu’ils ont sur la dimension « dépression ». Le fait que l’échelle d’évaluation du risque suicidaire objective une différence statistiquement significative entre les deux groupes de traitement renforce l’hypothèse d’une inégalité des antidépresseurs face au risque suicidaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Most of the people who will attempt suicide, talk about it beforehand. Therefore, recognition of suicidal risk is not absolutely impossible. Beckʼs suicidal ideation scale and Ducherʼs suicidal risk assessment scale (RSD) are common tools to help practicians in this way.

Aim of the study

These scales and the Hamiltonʼs depression scale were included in an international multicentric, phase IV, double-blind study, according to two parallel groups who had been administered a fixed dose of fluvoxamin or fluoxetin for six weeks. This allowed examination of the correlations between these scales and the relations, which could possibly exist between suicidal risk, depression and anxiety.

Results

(a) Relationships between the Beckʼs suicidal ideation scale, the suicidal risk assessment scale RSD and Hamiltonʼs depression before treatment. Before treatment, the analysis was conducted with 108 male and female depressive outpatients, aged 18 or over. Results revealed a significant positive correlation (with a Pearsonʼs correlation coefficient r equal to 0.69 and risk p<0.0001) between Beckʼs suicidal ideation scale and the suicidal risk assessment scale RSD. These scales correlate less consistently with Hamiltonʼs depression (Beck/Hamiltonʼs depression: r=0.34; p=0.0004—RSD/Hamiltonʼs depression: r=0.35; p=0.0002). We observed that the clinical anxiety scale by Snaith is also strongly correlated to these two suicidal risk assessment scales (Beck/CAS: r=0.48; p<0.0001—RSD/CAS: r=0.35; p=0.0005). Besides, the item “suicide” of Hamiltonʼs depression scale accounts for more than a third of the variability of Beckʼs suicidal ideation scale and the suicidal risk assessment scale RSD. According to these results, the suicidal risk evaluated by these two scales seems to be significantly correlated with anxiety as much as with depression. On the other hand, the Clinical Global Impression is fairly significantly correlated with Beckʼs suicidal ideation scale (r=0.22; p=0.02), unlike the suicidal risk assessment scale RSD (r=0.42; p<0.0001) and Hamiltonʼs depression scale (r=0.58; p<0.0001); (b) Relationships between Beckʼs suicidal ideation scale, the suicidal risk assessment scale RSD and Hamiltonʼs depression under treatment. The follow-up under treatment (fluvoxamin or fluoxetin) during six weeks revealed the significantly better sensitivity of the RSD in comparison with Beckʼs suicidal ideation scale and Hamiltonʼs depression scale, showing the significantly faster improvement in the RSD (p<0.0001). There was no significant difference between the evolution of Beckʼs suicidal ideation scale and Hamiltonʼs depression scale. So, under treatment with fluvoxamin or fluoxetin, the improvement in suicidal risk appears to be as rapid as the improvement in depression. If we look at the treatment prescribed, only the suicidal risk assessment scale RSD revealed a significant difference between the two molecules, with more rapid improvement with fluvoxamin (p=0.015) from D14.

Conclusion

In conclusion, the results of this study hypothesize that the suicidal risk, as assessed by Beckʼs suicidal ideation scale and the suicidal risk assessment scale RSD, appears to be consistently correlated with both the level of anxiety and depression. The study also suggests that all antidepressants may not be equally effective on suicidal risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Risque suicidaire, Dépression, Anxiété, Évaluation

Keywords : Suicidal risk, Depression, Anxiety, Assessment


Plan


© 2007  L’Encéphale, Paris, 2007. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2

P. 132-138 - avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Psychopathologies rencontrées sur l’île de Mayotte entre 1998 et 2004
  • C. Charbonnier, C. Massoubre, D. Szekely, R. Airault, F. Lang
| Article suivant Article suivant
  • Analyse confirmatoire de la version française de l’inventaire d’intelligence émotionnelle
  • C. Kempenaers, Y. Rosseel, S. Braun, M. Schwannauer, F. Jurysta, O. Luminet, P. Linkowski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.