Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Validation d’un questionnaire de locus de contrôle spécifique à la blessure sportive - 23/04/08

Doi : 10.1016/j.encep.2006.08.004 
Y. Paquet
Laboratoire de psychologie appliquée, UFR Staps, 51687 Reims cedex, France 

Résumé

Les travaux en psychologie de la santé présentent généralement le locus de contrôle comme un facteur protecteur. L’échelle de locus de contrôle spécifique à la santé la plus utilisée est la Multidimensional Health Locus of Control Scale (MHLCS) de Wallston et al. [Health Educ Monogr 6 (1978) 160–170]. Selon Bruchon-Schweitzer [Psychologie de la santé : modèles, concepts et méthodes. Paris: Dunod; 2002], cette échelle serait transférable à différentes maladies, mais également à la douleur. En s’appuyant sur la version française de cette échelle, nous avons voulu adapter ici une échelle de locus de contrôle spécifique à la blessure. À la différence de l’échelle de Rotter [Psychol Monogr 80 (1966) 1–28], unidimensionnelle et dichotomique, l’échelle MHLCS est composée de trois facteurs (l’internalité (I), la chance (C) et les autres personnages (P)). Différentes études, dont celle de Bruchon-Schweitzer, présentent ces facteurs comme indépendants ou en légère intercorrélation. Lors de la validation de notre échelle, deux modèles ont été testés : le premier en considérant l’indépendance de ces trois facteurs et le second présentant ces trois facteurs en dépendance. L’analyse factorielle confirmatoire de chacun des deux modèles présente des indices d’ajustement satisfaisant. Cependant, la différence de Chi deux entre les deux modèles (χ2=32, ddl=3) montre clairement que le modèle avec trois facteurs dépendants est le plus approprié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In the area of health psychology, locus of control (LOC) [Psychol Monogr 80 (1966) 1–28] has consistently been considered as a dimension of personality which may entail many potential benefits for the individual.

Literature findings

Originally, the LOC by Rotter [Psychol Monogr 80 (1966) 1–28] is a unidimensional concept. He defines: on one hand individuals with an internal LOC who establish a link between their behavior and the reinforcement obtained, and on the other hand, individuals with an external LOC who do not establish any link between their behavior and the reinforcement obtained. However, since Rotter, other authors like Levenson [Distinctions within the concept of internal-external control: development of a new scale. In: Proceedings of the 80th annual convention of the American psychological association. 1972. p. 261–2] have claimed a multidimensional concept with three factors: the internal (I), powerful other (P), and chance (C). The MHLCS was constructed with three factors, according to Levensonʼs model. Numerous scales have been designed in order to assess health-related LOC. The most widely used is the MHLCS [Health Educ Monogr 6 (1978) 160–170]. According to Lecocq [La réhabilitation après la blessure. In: Manuel de psychologie du sport : l’intervention auprès du sportif. Paris: Revue EPS; 2003. p. 377–402], such a multidimensional view would allow in-depth examinations of sport injuries. Indeed, from a theoretical perspective, sport participants with high LOC ratings are assumed to suffer less frequent injuries than those scoring low on this dimension.

Aim of the study

The purpose of the present paper is to present an adapted version of the MHLCS in French language. For Bruchon-Schweitzer [Bruchon-Schweitzer M, Dantzer R. Introduction à la psychologie de la santé. Paris: Presses universitaires de France; 1994], the three factors (I, P, and C) are independent or a little intercorrelated. Therefore, two models of sport injury LOC scale have been studied: the first with three independent factors and the second with three dependent factors.

Method and procedure

Two hundred and sixty sports science students (170 boys and 90 girls) aged 20–26 years (S.D.=1.25 years) filled in the scale on site. We then ran a confirmatory factorial analysis (CFA) using the LISREL 8.30© software.

Results

The CFA results on both models are satisfying. However, the Chi square difference observed between the two models (χ2=32, ddl=3) clearly shows that the second model is more satisfying. Indeed, there seems to be a positive correlation between I and P, and a negative correlation between I and C. The second correlation result confirms Rotterʼs theory. A possible explanation of the first correlation would be that putting your health in the hands of medical staff is like having an indirect control over it. However, the variance percentage analysis on each item shows acceptable results for all items but four. This could be explained by the fact that Items 1 and 9 refer to healing after injury whereas the other items refer to the start of the injury. To conclude, it appears that this scale is generally satisfying, and can be a useful tool for research on the LOC and its influence on sports injuries.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Locus de contrôle, Blessure, Validation

Keywords : Locus of control, Injury, Validation


Plan


© 2007  L’Encéphale, Paris, 2007. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2

P. 146-152 - avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse confirmatoire de la version française de l’inventaire d’intelligence émotionnelle
  • C. Kempenaers, Y. Rosseel, S. Braun, M. Schwannauer, F. Jurysta, O. Luminet, P. Linkowski
| Article suivant Article suivant
  • Psychoses à l’adolescence, les neurosciences améliorent-elles la prédiction ?
  • L. Holzer, O. Halfon, L. Jaugey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.