Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Long-term outcomes of new-onset conduction abnormalities following transcatheter aortic valve implantation - 11/05/22

Résultats à long terme des anomalies de conduction d’apparition récente après 2 implantations de valve aortique transcatheter

Doi : 10.1016/j.acvd.2022.04.005 
Daijiro Tomii a, 1, Taishi Okuno a, 1, Dik Heg b, Thomas Pilgrim a, Stephan Windecker a,
a Department of Cardiology, Inselspital, University of Bern, 3010 Bern, Switzerland 
b CTU Bern, University of Bern, 3012 Bern, Switzerland 

Corresponding author. Department of Cardiology, Inselspital, Bern University Hospital, Freiburgstrasse 18, 3010 Bern, Switzerland.Department of Cardiology, Inselspital, Bern University HospitalFreiburgstrasse 18Bern3010Switzerland

Summary

Background

Previous studies provided conflicting data on the impact of new conduction abnormalities (CA), including new left bundle branch block (LBBB) and permanent pacemaker (PPM) implantation, on patient outcomes after transcatheter aortic valve implantation (TAVI).

Aims

To investigate the effect of new-onset CA after TAVI on long-term clinical outcomes and the impact of new CA depending on patient baseline profile.

Methods

Using data from a prospective TAVI registry (NCT01368250), patients without pre-existing LBBB or PPM were included in this study, and were stratified into three groups: no CA, new LBBB and new PPM after TAVI.

Results

Among 2370 eligible patients, 1533 (64.7%) had no CA, 336 (14.2%) had new LBBB and 501 (21.1%) had new PPM after TAVI. At 5 years, patients with new LBBB had an increased risk of all-cause death (adjusted hazard ratio [HRadjusted] 1.41, 95% confidence interval [CI] 1.04–1.92; P=0.026), whereas patients with new PPM had a numerically increased risk of mortality (HRadjusted 1.26, 95% CI 0.99–1.60; P=0.065) compared to patients without CA. There was no significant difference in cardiovascular mortality between groups (HRadjusted for new LBBB 1.33, 95% CI 0.91–1.97; P=0.15; HRadjusted for new PPM 1.25, 95% CI 0.93–1.68; P=0.13]). The adverse effects of new CA were consistent across all subgroups except for the impact of new PPM stratified by balloon-expandable versus self-expanding or mechanically expanding valves (Pinteraction=0.004).

Conclusions

New-onset LBBB after TAVI was associated with an increased risk of 5-year all-cause mortality, while new PPM implantation conferred a non-significant trend.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Des études antérieures ont fourni des données contradictoires sur l’impact de nouvelles anomalies de conduction de conduction (CA), y compris les nouveaux blocs de branche gauche (LBBB) et l’implantation d’un stimulateur cardiaque permanent (PPM) sur les résultats des patients après l’implantation d’une valve aortique transcathéter (TAVI).

Objectifs

Étudier l’effet de l’apparition d’un nouveau CA après un TAVI sur les résultats cliniques à long terme et l’impact du nouveau CA en fonction des patients.

Méthodes

En utilisant les données d’un registre prospectif de TAVI (NCT01368250), les patients sans BBG ou PPM préexistant ont été inclus dans cette étude et ont été stratifiés en trois groups: pas de CA, nouveau LBBB et nouveau PPM après TAVI.

Résultats

Parmi les 2370 patients éligibles, 1533 (64,7 %) n’avaient pas de CA, 336 (14,2 %) avaient un nouveau LBBB et 501 (21,1 %) avaient un nouveau PPM après le TAVI. Après 5 ans, les patients présentant un nouveau LBBB avaient un risque accru de décès toutes causes confondues (rapport de risque ajusté [HRadjusted] 1,41, intervalle de confiance à 95 % [IC] 1,04–1,92; P=0,026), tandis que les patients présentant un nouveau PPM avaient un risque numériquement accru de mortalité (HR ajusté 1,26, IC 95 % 0,99–1,60; P=0,065) par rapport aux patients sans CA. Il n’y avait pas de différence significative en matière de mortalité cardiovasculaire entre les groupes (HR ajusté pour un nouveau LBBB 1,33, IC à 95 % 0,91–1,97; P=0,15; HR ajusté pour le nouveau PPM 1,25, IC à 95 % 0,93–1,68; P=0,13]). Les effets indésirables du nouvel CA étaient cohérents dans tous les sous-groupes, à l’exception de l’impact de la nouvelle PPM stratifiée selon qu’il s’agit d’une prothèse expansible par ballonnet ou d’une prothèse auto-expansible ou mécanique (Pinteraction=0,004).

Conclusions

L’apparition d’un LBBB après un TAVI est associée à un risque accru de mortalité à 5 ans, toutes causes confondues, tandis que l’implantation d’une nouvelle PPM a conféré une tendance non significative.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Aortic stenosis, Conduction abnormalities, Left bundle branch block, Permanent pacemaker, Transcatheter aortic valve implantation

Abbreviations : AS, CA, CI, HR, LBBB, NYHA, PPM, STS-PROM, TAVI


Plan


© 2022  The Author(s). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 115 - N° 4

P. 214-224 - avril 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Evolution of TAVI patients and techniques over the past decade: The French TAVI registries
  • Romain Didier, Herve Le Breton, Hélène Eltchaninoff, Guillaume Cayla, Philippe Commeau, Jean-Philippe Collet, Thomas Cuisset, Nicolas Dumonteil, Jean-Philippe Verhoye, Sylvain Beurtheret, Thierry Lefèvre, Bernard Iung, Martine Gilard, STOP-AS, France-TAVI investigators
| Article suivant Article suivant
  • The 20-year “imaging saga” for transcatheter aortic valve implantation: A viewpoint
  • Nicolo Piazza, Ruediger Lange, Patrick Serruys

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.