Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome post-réanimation (SPR) et les programmes de réhabilitation post-réanimation - 13/05/22

The post-intensive care syndrome (PICS) and post intensive care rehabilitation programs

Doi : 10.1016/j.pratan.2022.03.007 
Alizée Assad, Abdushahid Izzaoui, Fanny Bounes-Vardon
 Réanimation Polyvalente de Rangueil, CHU de Toulouse, 1, avenue du Pr. J. Poulhes, 31400 Toulouse, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 13 May 2022

Résumé

En 2021, l’enjeu d’une hospitalisation en réanimation n’est plus seulement la survie à la phase aiguë, mais d’obtenir une récupération des patients avec un minimum de séquelles. Le syndrome post-réanimation (SPR) touche environ 50–70 % des patients à leur sortie de réanimation. Cette entité comprend à distance de l’hospitalisation des troubles psychologiques, une altération des capacités neuromusculaires, des troubles cognitifs et des dysfonctions d’organes, altérant de la qualité de vie des patients et de leurs familles. La période COVID a accru considérablement le nombre de patients qui pourraient développer un PICS, et souligne à nouveau l’urgence de dépister ces patients, afin de prévenir et de limiter d’éventuelles séquelles de la réanimation. Le suivi systématique des patients après la réanimation est différent selon les pays, mais reste peu développé. L’intérêt et les modalités de réalisation de ce suivi sont débattus. Les objectifs sont : le dépistage précoce du PICS et l’orientation des patients dans une filière spécialisée. Le médecin anesthésiste-réanimateur doit être au cœur de la filière post-réanimation, afin de sélectionner les patients et de coordonner les acteurs du suivi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In 2021, the issue of intensive care hospitalization is no longer just survival in the acute phase, but also reducing the post-intensive care consequences. Post-intensive care syndrome (PICS) affects approximately 50–70% of patients upon discharge from intensive care. This entity includes psychological disorders, impaired neuromuscular capacities, cognitive disorders and organ dysfunctions that may persist for months or years impairing the quality of life of the patients and their families. The current COVID-19 crisis has incredibly increased the number of patients who could develop PICS, and support the urgent need for screening these patients, in order to prevent possible sequelae of intensive care. There are different types of “post-intensive care” follow-up, even their interest is debated. However, early detection of PICS is important to address the patients to supportive program of care. The intensive care physicians really need to identify PICS in their patients and coordinate their management distant from the ICU hospitalisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Post-Intensive Care Syndrome, PICS, Réhabilitation post-réanimation, COVID-19

Keywords : Post-Intensive Care Syndrome, PICS, Post-Intensive care rehabilitation, COVID-19


Plan


© 2022  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.