Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ressauts et syndromes douloureux de friction du tendon distal du biceps fémoral sur la tête de la fibula liés à une insertion anormale : à propos de 15 cas et revue de la littérature - 13/05/22

Biceps femoris snapping and friction on the fibular head secondary to abnormal distal tendon insertion: 15 cases and a literature review

Doi : 10.1016/j.rcot.2022.02.023 
Yves Catonné a, b, c, , Julien Amzallag a, c, Anthony Wajsfisz a, c, Jean-Louis Brasseur a, David Petrover c, Frédéric Khiami a
a Hôpital Pitié-Salpétrière, université Paris-Sorbonne, Paris, France 
b Clinique Jouvenet, Paris, France 
c CMC Drouot, Paris, France 

Auteur correspondant. Hôpital de la Pitié-Salpétrière, chirurgie orthopédique, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France.Hôpital de la Pitié-Salpétrière, chirurgie orthopédiqueboulevard de l’HôpitalParis75013France

Résumé

Introduction

Les anomalies d’insertion du tendon distal du biceps fémoral peuvent être à l’origine d’un ressaut du tendon, syndrome bien connu dans la littérature. Le signe révélateur amenant le patient à consulter est une douleur latérale du genou, souvent lors de la pratique sportive, en particulier du cyclisme. Deux hypothèses ont été formulées : premièrement, les anomalies d’insertion sur biceps fémoral sur la tête fibulaire peuvent entraîner un syndrome douloureux de friction sans qu’il existe un ressaut clinique, qu’il soit visible, audible ou palpable. Deuxièmement, le traitement chirurgical consistant à corriger l’anomalie d’insertion permet un bon résultat sur la douleur et la reprise sportive aussi bien dans les ressauts que dans les syndromes de friction.

Matériel et méthodes

Entre 2006 et 2017, 11 patients ont été vus pour une douleur secondaire à une anomalie s’insertion du biceps fémoral. Dans 4 cas la douleur était bilatérale, soit au total 15 genoux : 9 ressauts (chez 6 patients) et 6 syndromes de friction sans ressaut (chez 5 patients). Concernant les ressauts il s’agissait de 6 hommes (âge moyen : 29 ans). Pour les frictions sans ressaut de 3 femmes et 2 hommes (âge moyen : 30 ans). Pour chaque cas nous avons constitué une fiche précisant le sport pratiqué, le niveau sportif, les signes cliniques, l’imagerie, le type de traitement et ses résultats, ainsi que le type d’anomalie retrouvée.

Résultats

L’anomalie d’insertion retrouvée consistait soit à une insertion trop antérieure du bras fibulaire (6 cas), soit à un bras tibial prédominant (2 cas) ou unique (4 cas). Le traitement chirurgical a consisté le plus souvent en une désinsertion suivie de réinsertion du tendon terminal du biceps fémoral (7 cas). Dans tous les cas les patients ont repris une activité sportive. Qu’il y ait un ressaut ou un syndrome de friction, le mécanisme est identique et résulte du frottement du tendon terminal du biceps sur la tête fibulaire secondaire à une insertion trop antérieure, fibulaire ou tibiale.

Discussion

Les données de la littérature rapportent 24 observations, uniquement des cas de ressaut (1 à 3 cas par auteur). Elles ont été comparées aux résultats de notre étude. Qu’il y ait ou non ressaut, la symptomatologie rencontrée est secondaire à la fois à une anomalie d’insertion du tendon et à la pratique d’une activité ou d’un sport nécessitant des flexions répétées du genou au-delà de 90°.

Conclusions

L’étude des cas cliniques montre qu’un syndrome douloureux latéral du genou par syndrome de friction sur la tête fibulaire existe parfois sans présence d’un ressaut. Dans toutes les publications et dans cette série le traitement chirurgical est très efficace sur le ressaut et la douleur, avec reprise sportive au même niveau.

Niveau de preuve

IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ressaut du tendon du biceps fémoral, Syndrome de friction du tendon du biceps fémoral, Ressaut du genou, Douleur latérale du genou


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2022  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 3

P. 327-333 - mai 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats fonctionnels à long terme des reconstructions multiligamentaires du genou avec atteinte du plan latéral
  • Az-Eddine Djebara, Nicolas Pujol
| Article suivant Article suivant
  • Les déchirures radiales du tiers antérieur du ménisque latéral sont fréquemment associées à des déchirures horizontales
  • Hanwook Kim, Jong-Min Kim, Seong-Il Bin, Bum-Sik Lee

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.