Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exactitude de la correction obtenue après ostéotomie tibiale de valgisation. Comparaison de l’utilisation de la table de Hernigou et de la navigation - 13/05/22

Accuracy of the correction achieved after a valgus high tibial osteotomy: Comparison of the Hernigou table and navigation

Doi : 10.1016/j.rcot.2022.02.014 
Xavier Nicolau a, Jean-Yves Jenny a, François Bonnomet a, Matthieu Ollivier b, Henri Favreau a, Matthieu Ehlinger a,
a Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du membre inférieur, hôpital de Hautepierre II, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg cedex, France 
b Département d’orthopédie et de traumatologie, institut du Mouvement, Aix-Marseille université, APHM, CNRS, ISM, Sainte-Marguerite Hôpital, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’ostéotomie tibiale de valgisation par ouverture médiale est indiquée pour traiter une arthrose fémorotibiale médiale isolée, dont le résultat dépend, notamment, de la justesse de la correction de l’angle fémorotibial mécanique (HKA) et de l’angle médial tibial mécanique (mPTA). Un objectif de correction, compris entre 2 et 4° de valgus, pour la plupart des auteurs est recherché. Plusieurs méthodes de planifications et de réalisation de la chirurgie sont décrites pour atteindre cette valeur cible propre à chaque opérateur.

Objectif

L’objectif de cette étude était ainsi de comparer l’exactitude de la correction obtenue grâce à une planification utilisant la table de Hernigou (TH) à l’exactitude obtenue grâce à la navigation (NA). L’hypothèse posée était qu’aucune différence n’apparaissait entre ces 2 techniques.

Matériel et méthode

Cette étude était monocentrique et rétrospective, comportant 43 genoux : 21 cas dans le groupe TH et 22 cas dans le groupe NA. Les patients étaient opérés par 2 chirurgiens (ME, JYJ) experts dans l’utilisation d’une des 2 méthodes de planification ; ainsi, pour chaque groupe, l’opérateur était unique. La cible à atteindre était considérée comme l’objectif de correction choisi et était celle inscrite dans le compte rendu opératoire. La correction chirurgicale correspondait à la différence calculée entre les mesures du mPTA préopératoire et postopératoire immédiat. L’exactitude chirurgicale, où une valeur proche de 0 représente la précision optimale, était définie comme la valeur absolue de la différence entre la correction chirurgicale réalisée et l’objectif de correction fixé par le chirurgien. L’exactitude médiane a été comparée entre les deux groupes par un test de Mann–Whitney (seuil de 5 %). Le nombre de patients déviant de plus de 3° de l’objectif a été analysé par un test exact de Fisher (seuil de 5 %). La comparaison (pré- et postopératoire) de la mesure de l’angle HKA n’a pas été utilisée, car pour le groupe NA, la mesure n’était pas réalisée en postopératoire.

Résultats

L’exactitude chirurgicale médiane sur le mPTA était de 1,4° [0 ;4,1] pour le groupe TH, contre 1,9° [0,2;6,7] pour le groupe NA (p=0,85). Seize interventions (76 %) avaient été réalisées avec une précision<3° dans le groupe TH, contre 15 dans le groupe NA (68 %) (p=0,73).

Discussion-conclusion

L’hypothèse de travail était confirmée : il n’apparaissait aucune différence entre les groupes TH et NA concernant l’exactitude chirurgicale pour atteindre l’objectif de correction fixé dans cette série. Il a donc été fait la preuve que la TH est une méthode simple, accessible à tous et fiable pour atteindre la ciblé fixée. Elle peut être largement utilisée.

Niveau de preuve

III ; série comparative, rétrospective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ostéotomie d’ouverture, Navigation, Exactitude, Ostéotomie tibiale, Genou


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 3

P. 367-372 - mai 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’épine tibiale latérale est-elle un repère fiable pour la planification des ostéotomies tibiales ou fémorales de valgisation ?
  • Martin Tripon, Pierre Sautet, Jean-Noël Argenson, Christophe Jacquet, Pierre Martz, Matthieu Ollivier
| Article suivant Article suivant
  • Analyse de survie et facteurs d’échec de 167 ostéotomies tibiales proximales d’ouverture médiale avec plaque verrouillable en titane
  • Simo S.A. Miettinen, Hannu J.A. Miettinen, Jussi Jalkanen, Antti Joukainen, Heikki Kröger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.