Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats cliniques et modifications osseuses radiologiques sur une prothèse à tige courte sans ciment – Étude comparative de prothèses totales d’épaule anatomiques et inversées - 13/05/22

Clinical results and radiological bony adaptations on a cementless short-stem prosthesis – A comparative study between anatomical and reverse total shoulder arthroplasty

Doi : 10.1016/j.rcot.2022.02.032 
Waleed Abduh a, Julien Berhouet b, , Ramy Samargandi b, Luc Favard b
a Service d’orthopédie, hôpital général King Fahad, Almadinah Almunawwarah, Arabie saoudite 
b Hôpital universitaire Trousseau de Tours, service de chirurgie orthopédique et traumatologique, avenue de la République, 37170 Chambray-lès-Tours, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

On utilise de plus en plus de prothèses d’épaule à tige courte ou sans tige, avec des résultats chirurgicaux inégaux dus à la variabilité biomécanique. Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer et de comparer les résultats cliniques et les modifications radiologiques à court terme entre une prothèse totale d’épaule anatomique (PTE) et une PTE inversée (PTEI) avec tige humérale courte.

Hypothèse

Il n’y a aucune différence clinique ou radiologique entre la PTE et la PTEI avec tige courte.

Méthodes

Cette étude rétrospective a inclus 66 patients ayant reçu une PTE et 33 patients ayant reçu une PTEI, avec un suivi minimum de deux ans. Les caractéristiques radiographiques ont été mesurées, notamment l’index cortical de Tingart (TCI) préopératoire, les ratios de remplissage métaphysaire (RRM) et diaphysaire (RRD) postopératoires, les modifications osseuses et l’ostéolyse autour de la tige humérale dans la période postopératoire immédiate et au dernier recul. Le score de Constant–Murley (CM) pré- et postopératoire, le score Subjective Shoulder Value (SSV) et les complications ont été consignés.

Résultats

Après une période de suivi moyenne de 27 mois (plage 24 à 50), le RRM était significativement plus élevé dans le groupe PTEI que dans le groupe PTE (0,65 contre 0,60, p=0,009). La résorption osseuse était similaire dans les deux groupes (p=0,76) et corrélée à un TCI plus faible<2,9mm (p=0,02). Des améliorations cliniques significatives ont été observées dans les groupes individuels, mais la comparaison entre les groupe n’était pas significative (p>0,05). Le TCI a été corrélé négativement avec le score clinique total (p=0,045) dans le groupe PTE, et avec la rotation externe active (p=0,019), l’activité (p=0,005), le score SSV (p=0,008) et le score total (p=0,025) dans le groupe PTEI. Les changements radiographiques n’ont pas été influencés par les caractéristiques et les résultats cliniques des patients (p>0,05).

Conclusion

Bien qu’aucune différence radiographique n’ait été observée entre PTE et PTEI, les résultats cliniques à court terme de la prothèse à tige courte étaient meilleurs et encourageants.

Niveau de preuve

III ; étude longitudinale rétrospective, cas témoin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prothèse à tige courte, Fixation sans ciment, Prothèse d’épaule, Ratio de remplissage huméral, Système de plateforme humérale


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 3

P. 398-403 - mai 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthroplasties prothétiques sur épaules locomotrices
  • Léo Chiche, Jacques Teissier, Anthony Gelis, Michel Chammas, Isabelle Laffont, Bertrand Coulet
| Article suivant Article suivant
  • Evaluation du saignement périopératoire dans l’arthroplastie inversée d’épaule – avec versus sans tige
  • Fiona Sakek, Harrison Haight, Pierre Tuphé, Inès Regas, Antoine Adam, Séverin Rochet, Tristan Lascar, Laurent Obert, François Loisel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.