Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difference in the effect of orthokeratology on slowing teen myopia with different years of follow-up - 14/05/22

Différence dans l’effet de l’orthokératologie sur le ralentissement de la myopie chez les adolescents avec différentes années de suivi

Doi : 10.1016/j.jfo.2022.02.003 
Z. Meng 1, G. Shuo 1, D. Guohu, Z. Wei, L. Jingyi, C. Yuanchao, L. Zhaodong, Y. Changhong
 School of Basic Medicine, Qingdao University, Qingdao, China 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 14 May 2022

Summary

Purpose

To compare the effects of orthokeratology (OK) for early childhood myopia control and to contrast with clinical trial data published by various investigators.

Methods

The researchers studied papers in Pubmed, Embase, Clinicalkey and CNKI published before October 31, 2021, identified by searching for RCT (Randomized controlled trials) and cohort studies on the treatment of early childhood myopia with orthokeratology. The researchers extracted the mean deviation for axial elongation at each year of follow-up between the orthokeratology groups and control groups (myopic spectacles) and analyzed the results with stata 12.0 software.

Results

The meta-analysis included 4 RCTs and 9 cohort studies with 744 samples (OK group 362, control group 382), aged 6 to 17 years. There was evidence of heterogeneity (I2>50%) on axial elongation in the included data. At 1 year, 2 years, 3 years, 4 years, 5 years and 7 years of follow-up, the axial elongation figures were −0.15mm (95% [CI] (confidence interval), −0.16 to −0.14) in all studies, −0.28mm (95% [CI], −0.33 to −0.23) in all studies, −0.36mm (95% [CI], −0.45 to −0.27) in one study, −0.42mm (95% [CI], −0.52 to −0.32) in one study, −0.42mm (95% [CI], −0.77 to −0.07) in one study, −0.44mm (95% [CI], −0.65 to −0.23) in one study. The heterogeneity disappeared after dividing subgroups according to the length of follow-up.

Conclusion

Compared with the control group, the first two years of orthokeratology can control axial elongation in children and effectively delay the development of myopia. However, this effect was not obvious after 2 years. It is recommended to prescribe orthokeratology for two years to obtain the best effect. The length of therapy must be taken into account when studying the effects of orthokeratology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Comparer les effets de l’orthokératologie (OK) pour le contrôle de la myopie de la petite enfance. Découvrir la différence avec les données d’essais cliniques publiées par différents chercheurs.

Méthodes

Les chercheurs ont examiné des articles dans Pubmed, Embase, Clinicalkey et CNKI, publiés avant le 31 octobre 2021, pour des recherches sur les RCT (essais contrôlés randomisés) et des études de cohorte sur le traitement de la myopie de la petite enfance avec l’orthokératologie. Les chercheurs ont extrait l’écart moyen pour l’allongement axial chaque année de suivi entre les groupes d’orthokératologie et les groupes de contrôle (les lunettes traitent la myopie) et les analysent en termes de stata 12,0.

Résultats

La méta-analyse comprenait 4 RCT et 9 études de cohorte avec 744 échantillons (groupe OK 362, groupe témoin 382), âgés de 6 à 17 ans. Il existe des preuves d’hétérogénéité (I2>50 %) sur l’allongement axial dans les données incluses. À 1 an, 2 ans, 3 ans, 4 ans, 5 ans, 7 ans de suivi, l’allongement axial était séparément de −0,15mm (95 % [CI] (intervalle de confiance), −0,16 to −0,14) dans toutes les études, −0,28mm (95 % [IC],−0,33 à −0,23) dans toutes les études, −0,36mm (95 % [IC], −0,45 à −0,27) dans une étude, −0,42mm (95 % [IC], −0,52 à −0,32) dans une étude, −0,42mm (95 % [IC], −0,77 à −0,07) dans une étude, −0,44mm (95 % [IC], −0,65 à −0,23) dans une étude. De plus, l’hétérogénéité a disparu après division des sous-groupes selon les années de suivi.

Conclusion

Par rapport aux sujets témoins, les 2 premières années de port de lentilles d’orthokératologie contrôlent l’allongement axial chez les enfants, retardant efficacement le développement de la myopie, mais il n’y a pas d’effet significatif sur la myopie après 2 ans. Il est recommandé de porter l’orthokératologie pendant deux ans pour de meilleurs résultats. L’effet de l’orthokératologie doit être étudié en fonction du nombre d’années de port.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Orthokeratology, Myopia, Axial length, Follow-up years, Meta-analysis

Mots clés : Orthokératologie, Myopie, Longueur axiale de l’œil, Années de suivi, Méta-analyse


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.