Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Développement et validation d’une méthode de criblage et de dosage de 13 antidiabétiques oraux dans le sang par LC-MS/MS : application à des cas post-mortem - 14/05/22

Testing for 13 antidiabetic drugs using LC-MS/MS in whole blood. Application to post-mortem specimens

Doi : 10.1016/j.toxac.2022.03.006 
Nadia Arbouche a, , Jean-Sébastien Raul a, Pascal Kintz a, b
a Institut de médecine légale, 11, rue Humann, 67000 Strasbourg, France 
b X-Pertise Consulting, 42, rue principale, 67206 Mittelhausbergen, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 14 May 2022

Résumé

Le dépistage des antidiabétiques oraux, agents hypoglycémiants utilisés pour le traitement du diabète de type II, représente un défi dans la pratique médico-légale. En cas d’hypoglycémie d’origine douteuse, la recherche des antidiabétiques oraux permet de différencier les hypoglycémies factices (tentative de suicide, syndrome de Münchhausen par procuration) induites par les antidiabétiques des hypoglycémies vraies (ex. insulinome). Au niveau clinique, au cours d’un traitement, il peut être important de surveiller leurs concentrations plasmatiques afin d’optimiser la posologie. Dans cette étude, une méthode utilisant la chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem a été développée et validée pour l’analyse de 13 antidiabétiques oraux dans le sang total humain après une double extraction liquide-liquide à deux pH différents. La procédure de validation a montré une linéarité acceptable pour tous les composés entre 1 et 5000ng/mL pour le gliclazide, glibornuride et le natéglinide et entre 1 et 1000ng/mL pour tous les autres antidiabétiques. Les limites de détection et de quantification étaient respectivement de 0,1 et 1ng/mL pour toutes les molécules. La répétabilité et la fidélité intermédiaire étaient inférieures à 20 % pour les 13 molécules. La méthode a été appliquée avec succès au sang post-mortem de 8 sujets diabétiques. Les échantillons de sang ont été testés positifs pour le gliclazide (246–3000ng/mL), la sitagliptine (40–21 400ng/mL) et le répaglinide (15ng/mL).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The detection of oral antidiabetics or hypoglycaemic agents used for the treatment of type II diabetes, represents a challenge in forensic practice. In the case of hypoglycaemia with unclear origin, the detection of oral antidiabetic drugs allows discrimination between hypoglycaemia of factitious origin (suicide attempt, Munchausen's syndrome by proxy) induced by antidiabetic drugs and true hypoglycaemia (e.g. insulinoma). In addition, during treatment with oral antidiabetic drugs, it is important to monitor their plasma concentration in diabetic patients in order to adjust their dosage. In this study, a method using liquid chromatography-tandem mass spectrometry was developed and validated for the analysis of 13 oral antidiabetics in human whole blood after a double liquid-liquid extraction at two different pH values. The validation procedure showed acceptable linearity for all compounds between 1 and 5000ng/mL for gliclazide, glibornuride and nateglinide and between 1 and 1000ng/mL for all other antidiabetics. The limits of detection and quantification were 0,1 and 1ng/mL respectively. Repeatability and intermediate precision were below 20% for all 13 molecules. The method was successfully applied to postmortem blood of 8 diabetic subjects. Blood samples tested positive for gliclazide (240–3000ng/mL), sitagliptin (40–21,400ng/mL) and repaglinide (15ng/mL).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antidiabétiques, LC-MS/MS, Diabète, Hypoglycémie

Keywords : Antiabetic drugs, LC-MS/MS, Diabetes, Hypoglycaemia


Plan


© 2022  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.